27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 février 2023
AccueilEnvironnement1ère Édition du séjour Ville Vie Vacances International en Afrique du Sud

1ère Édition du séjour Ville Vie Vacances International en Afrique du Sud

Mercredi 12 octobre 2022, Profession Sport et Loisirs (PSL) Mayotte organise son premier séjour Ville Vie Vacances Solidarité International (VVVSI). Un projet mené par les jeunes de la commune de Tsingoni et de Bandrélé sur le sujet de la déforestation à Mayotte intitulé « Regard sur notre environnement ».

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pilote le dispositif « Jeunesse et solidarité internationale » (JSI) et le dispositif « Ville, vie, vacances et solidarité internationale » (VVV-SI). Ils visent à favoriser la rencontre interculturelle entre des jeunes français et jeunes d’un pays partenaire autour de la réalisation de projets communs de solidarité internationale, que ce soit à l’étranger ou en France.

A Mayotte, ce dispositif est piloté par le FONJEP, déployé par la DRAJES. Ce projet n’aurait également pas vu le jour sans le soutien du Conseil Départemental de Mayotte.

Le programme « Ville, vie, vacances et solidarité internationale » (VVV-SI) a pour objectifs de permettre aux jeunes du pays partenaire de se rencontrer, d’échanger et d’agir ensemble, de promouvoir les activités collectives, solidaires et durables, d’encourager l’action des organisations de jeunesse en faveur de la paix, de la cohésion sociale, de l’implication des jeunes dans la vie locale et la démocratisation des sociétés.

Ce premier projet de séjour VVVI est basé sur la sensibilisation à la déforestation et au développement durable pour les jeunes âgés de 15 à 25 ans. Il est organisé par le Groupement d’employeurs Profession Sport et Loisirs Mayotte, opérateur de réseau qui accompagne les acteurs locaux (associatifs, collectivités, etc.) dans la mise en œuvre des politiques publiques d’emploi/formation, de développement local au sens large dans les champs du sport et des loisirs.

Qui revient sur la genèse du projet : “Nous ‘avons commencé en organisant un séjour itinérant de pleine nature à Mayotte du 5 au 11 mars 2022 avec 12 jeunes de la commune de Tsingoni. Le but de ce séjour à Mayotte était que les jeunes organisent eux-mêmes le séjour VVV à l’international sur le thème de la « déforestation ». Nous avons séjourné au gîte du Mont Combani, un site aménagé en plein milieu de la nature avec une végétation bien frappante.”

Le thème de la déforestation a été choisi en raison des coupures d’eau qu’elle impacte, et des éboulements de terrain que cela provoque. “Les jeunes se sentant concernés ont choisi ensemble le thème de l’environnement pour ce projet afin de comprendre pourquoi il y a autant de coupures d’eau et d’éboulements de terrain ces dernières années.”

Une journée au mont Bénara avec les Naturalistes de Mayotte a permis de comprendre l’importance des forêts (reboisement, maintien du sol par les arbres, cavités d’eau créés par les racines pour maintenir l’eau, etc).

Constatant que beaucoup de jeunes mahorais ne connaissent pas le continent Africain “car les cours d’histoire à Mayotte se tournent principalement vers la métropole et l’Europe”, il a été décidé de choisir cette destination. “Pour la plupart, ils ne sont jamais sortis du territoire français. L’intérêt d’aller dans ce pays est aussi de comprendre les enjeux climatiques mondiaux par un voyage dans un grand pays d’Afrique, proche de notre île. L’Afrique du Sud est aussi un pays avec de grandes richesses insoupçonnées et c’est l’ONG , DAKTARI Bush School & Wildlife Orphanage, qui va nous faire découvrir cela pendant dix jours. Cette ONG est située dans une réserve privée d’Afrique du Sud, près du Parc National du Kruger.”

Découverte de la faune et la flore d’Afrique du Sud (Photo : A.P-L.)

Fondée en 2002 par Ian et Michèle Merrifield, DAKTARI est une école qui a pour but de sensibiliser les enfants défavorisés des villages à l’importance de la protection de l’environnement notamment grâce à un orphelinat pour animaux sauvages. Chaque semaine, l’association reçoit un groupe de 8 enfants pour 5 jours d’éducation environnementale avec au programme : lutte contre le braconnage, observation de la vie sauvage et de réserves privées et touristiques, mais aussi de la culture générale.

Dix jeunes mahorais et deux adultes encadrants partirons le 12 octobre 2022 à 12h30 direction Hoedspruit sur le lieu d’accueil Daktary pendant 10 jours. Le site nous assure l’hébergement et nourriture. Des actions de sensibilisation sur l’environnement, la déforestation, la pollution et le reboisement avec des jeunes sud-africains seront mises en place pour partager des idées et échanger.

“Nous logerons dans un orphelinat d’animaux, une opportunité de découvrir, soigner et connaître la faune aussi bien que la flore. C’est aussi l’opportunité de découvrir l’Afrique avec ses paysages à couper le souffle et ses multiples cultures grâce à des sorties, des randonnées pédestres et kayaks, du canyon, ou encore la visite d’un Safari… Pendant le séjour, ce sont les jeunes qui sont au cœur de l’action en organisant des tournois sportifs et d’échanges de culture entre les deux groupes (locaux et mahorais) à l’aide d’un traducteur.

Pour ce séjour, deux accompagnateurs, salariés de PSL Mayotte, se chargeront de l’encadrement : un directeur d’Accueil Collectif de Mineurs (ACM), qui organise jusqu’à quatre séjours itinérants à Mayotte chaque année, Maoulana BACARI et un coordinateur de sport nature, Mouhiddine ASSANI-HAFIDHOU “qui possède déjà de grandes connaissances sur la protection de l’environnement puisqu’il effectue dans le cadre de ses missions, des sensibilisations sur le respect des mangroves et de la nature en général.”

Une fois de retour l’objectif est de sensibiliser la population mahoraise sur la déforestation via leurs établissements scolaires, familiales, réseaux sociaux et médias. “Nous souhaitons aussi faire de Daktari un partenaire régulier afin de répéter l’action avec d’autres jeunes de Mayotte.”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...