22.9 C
Dzaoudzi
lundi 22 juillet 2024
AccueilFil infoDroit de retrait lycées : la FSU appelle à la grève le...

Droit de retrait lycées : la FSU appelle à la grève le 22 février et à un plan d'urgence

Parapluie et drapeau pour la FSU
Soutien aux personnel des lycées touchés pour la FSU (Images d’archives)

Les syndicats du secteur éducation de la FSU Mayotte ( SNUIPP, SNES, SNEP, SNICS, SNUEP,…) appelent à la grève le 22 février prochain. La FSU éducation apporte un soutien sans réserve aux personnels exerçant leur droit de retrait actuellement aux lycées de Kahani et de Tsararano. “Les agents de Kahani commenceront demain leur quatrième semaine de droit de retrait et ce parce qu’aucune réponse susceptible de restaurer la confiance n’a été donné alors que, comme chacun sait,  de véritables  scènes de guerre se sont déroulées dans cet établissement le 19 janvier dernier.”

C’est le déficit de moyens mis en place par l’Éducation nationale qui est en cause selon Henri Nouri, co-secrétaire départemental FSU Mayotte, qui adresse un communiqué en indiquant que “selon la FSU, la violence doit être considérée comme un symptôme de la dégradation du système public d’éducation à Mayotte que nous dénonçons régulièrement. C’est pourquoi nous comptons redire, lors de ce mouvement, nos propositions et revendications susceptibles de redresser la situation dans l’intérêt de la communauté éducative et de la jeunesse mahoraise.”

“En tout état de cause, l’absence de réponse satisfaisante du vice-rectorat face au droit de retrait des agents, que la FSU a soutenu et soutient sans réserve, pointe clairement sa responsabilité, notamment en terme de dialogue avec leurs représentants et le CHSCT académique, mais aussi en ce qui concerne les mesures prises. Le seul réflexe de l’administration ayant été de menacer sournoisement de retrait de salaire.

“Le département de Mayotte connaît une évolution des effectifs scolaires sans comparaison avec les académies métropolitaines ou « domiennes ». En 10 ans, on avoisine un doublement ! Cette évolution n’a pas été anticipée par les autorités de l’état. Aujourd’hui, ce phénomène se conjugue à l’insuffisance des infrastructures existantes et produit des effets de tous ordres dont la violence intolérable à l’intérieur comme à l’extérieur des lycées.”

Attractivité, déficit de personnel de surveillance, plan d’urgence de construction des bâtiments, le Communiqué FSU grève du 22 février fait le point des demandes.

La FSU Mayotte interviendra au niveau ministériel à Paris par le biais de ses responsables nationaux. Elle travaille également à des communications au niveau de la presse nationale. Une mobilisation locale doit être décidée si nous voulons être entendus. C’est pourquoi la FSU Mayotte dépose un préavis de grève pour le 22 février 2018.
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...