29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilFil infoUn nouveau conflit social à Jumbo Score ?

Un nouveau conflit social à Jumbo Score ?

Après le long mouvement de grève de l’année 2020, de nouveaux remous semblent venir perturber les effectifs de Bourbon Distribution Mayotte. Hier, la CGT-MA se fendait d’un communiqué, face auquel la direction du groupe n’a pas manqué de réagir.

Selon le communiqué de la CGT-MA : «  Les accords passés à Bourbon Distribution Mayotte  sur le versement du treizième mois ont été remis en cause par le nouveau propriétaire des lieux, GBH. » En intersyndicale, la CGT-Ma et la CFDT dénoncent la reprise des acquis des modalités de versement du treizième mois. Groupe Bernard Hayot aurait diminué le montant de ce treizième mois au prorata de toutes les absences que ce soit les congés maternité, les congés pour accident de travail, etc… « Décision de la direction contraire aux accords conclus dans le Groupe ». Appelés à négocier dans le bureau du directeur, les délégués syndicaux ont fait valoir leurs droits de conserver les acquis remis en cause. Ils auraient reçu une réponse négative. D’autre part, la déléguée syndicale de la CGT-Ma aurait été personnellement visée dans cette nouvelle répression chez Jumbo Score, toujours selon le communiqué, puisqu’elle a vu son treizième mois largement amputé. Il est avancé par le syndicat qu’elle a été « atteinte psychologiquement » suite à la dernière grève, « au décès de BAO et aux conditions répressives subies de la direction pour stopper la dernière grève »… Une autre salariée a refusé de quitter le bureau du directeur général « tant que les accords ne soient pas respectés », et a entamé une grève de la faim.

Nous avons contacté la direction, qui explique qu’au sein des accords signés entre les organisations syndicales et la direction, il y a une prime de fin d’année correspondant au treizième mois et qui doit être versée au prorata du temps de présence. A la suite de la demande jugée légitime par la direction concernant les congés maternité, il a été annoncé ce matin que la décision a été prise de verser la totalité de la prime pour les absences concernant les congés maternités et les accidents de travail. Une réponse favorable, mais qui n’a pas suffit à la CGT-MA selon la direction puisque le syndicat aurait demandé à ce que les personnels touchent la totalité de la prime, pour toutes les absences, même injustifiées. Impossible selon la direction, qui invoque qu’une personne en arrêt maladie toute l’année ne peut toucher sa prime, « cela fonctionne au prorata ».

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...