26.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilEconomieDernières touches de lancement pour la Compagnie Ewa Air

Dernières touches de lancement pour la Compagnie Ewa Air

La compagnie qui s’affiche comme « mahoraise » attendait la confirmation de la participation de la Chambre de Commerce et d’Industrie à son capital. C’est fait, sans grincement de dents cette fois ci.

C’est à l’unanimité que les élus de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte ont voté la participation au capital de la Compagnie mahoraise Ewa (*) Air vendredi 13 septembre. Une unité qui tranche avec les querelles qui avaient entouré l’annonce de la création de la Compagnie au mois de mai.
Les colériques d’un jour sont donc devenus les pacifiques signataires du protocole d’investissement permettant le lancement officiel de la compagnie aérienne Ewa Air, qui voit donc la CCI entrer dans son capital de 4,4M€ à hauteur de 22,7% (1M€) qu’elle partage avec la société mahoraise Ylang Invest de la famille Issoufali, 25%, la compagnie Air Austral étant majoritaire avec 52,3%. L’Etat qui devait prendre sa quote-part avec la CDC fait une demi-machine arrière : « les 500 000€ de la Caisse des Dépôts et Consignation figureront au compte courant de la société Air Austral » nous indiquait Dominique Dufour, secrétaire général d’Air Austral.

Ewa Air opèrera au moyen d’un ATR 72-500 de 64 sièges qui desservira au départ de Mayotte, Nosy-Bé, Moroni et Pemba (Tanzanie) deux fois par semaine, Majunga trois fois par semaine, Anjouan quatre fois et une escale hebdomadaire à Dar-Es-Salam. Il se substituera aux lignes déjà desservies par Air Austral à bord d’appareils plus volumineux…

Tourisme et aérien : l’un motive l’autre, et vice versa…

« Une équipe dédiée sera mise en place, avec la nomination et la prise de fonction prochaines d’un Directeur Général Délégué » apprend-on d’un communiqué de la Compagnie Air Austral, bien décidée à afficher une décentralisation mahoraise avant que les esprits chagrins ne se réveillent. Daniel-Martial Henry est de ceux-là : « avec Air Austral derrière, les prix de l’aérien ne bougeront pas ! ». Marie-José Malé, président du directoire de la Compagnie réunionnaise, lui donnait d’ailleurs raison en mettant en avant le Business Plan actuel et les efforts nécessaires de redressement de la compagnie.

Hasard du calendrier, le lancement de la société répond aux préconisations de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) dont l’Assemblée générale fin août concluait sur un rapprochement des politiques de tourisme et de transport aérien : « Les questions comme la simplification des formalités de visa, le besoin de rendre les aéroports plus conviviaux pour les visiteurs, la taxation, les accords de ciel ouvert et l’impact des compagnies à bas coût » ont fait partie des sujets débattus.
D’autres ont entendu cet appel, ou l’ont anticipé, puisque la compagnie Ola, américo-qatari, poursuit son lancement sur la même zone, concurrençant ainsi Ewa Air. Elle devrait être basée à Moroni.
La Compagnie attend l’autorisation de vol délivré par la DGAC avant de lancer les premiers vols en novembre.
A. P-L.

Article précédentAmendé, voté et unanimité
Article suivantMayotte sur France 3
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139509
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139509
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139509
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139509
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139509
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139509
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...