29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEconomieExit les Commissaires au Développement productif

Exit les Commissaires au Développement productif

Le développement qui était endogène sous le règne Sarkozy était devenu productif avec François Hollande qui a pourtant signé le glas des Commissaires qui lui étaient dédiés.

A Mayotte, la sauce n’avait jamais vraiment pris. Bertrand Coûteaux, Commissaire au Développement endogène avait été mis en place en décembre 2010 par Marie-Luce Penchard pour contribuer à la création et à la structuration de filières de productions locales sur la zone Réunion-Mayotte. Deux îles aux spécificités trop différentes en matière agricoles ou industrielles pour un seul et même commissaire qui, de plus, marchait sur les plates bandes des Sous-préfets en charge des Affaires économiques et régionales (SGAER).

Le gouvernement Ayrault avait retoiletté la fonction en Commissaire au Développement productif, chargé désormais d’accompagner les entreprises en difficultés, et placé non plus sous l’autorité du ministre de l’Outre-mer, mais du préfet.

Leurs indemnités avaient été vivement critiquées pour un poste souvent redondant avec le SGAER. Mais pour notre commissaire régional joint au téléphone, les dés étaient jetés au changement de gouvernement « par les postures prises contre le développement endogène en terme de moyens et de coûts ».

Bertrand Couteaux nous l’a avoué, il ne venait plus à Mayotte depuis 6 à 8 mois. L’entente avec l’équipe préfectorale précédente n’était pas la meilleure, notamment pendant les émeutes contre la vie chère de fin 2011 où son absence avait été décriée.

Il ne veut pas s’éterniser sur son bilan mahorais, « fait de frustrations, notamment sur l’expertise préfectorale en matière d’aquaculture à grande échelle ».
A.P-L.

 

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...