29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilPortraitUn sage chez les fous

Un sage chez les fous

Calme et gentillesse. Il se dégage de lui quelque chose qui s’apparente à de la sagesse, peut-être celle des grands sportifs. Avec ce sourire dont il ne se départ jamais, rien ne laisse soupçonner que Ouildane Idrissa est un battant, avec un palmarès impressionnant : 1er du Run des tortues, du trail des makis, des 15km de la Sainte-Geneviève, de la course de pneu. 1er surtout du dernier Mahoraid avec le record de l’épreuve : 7h52. «C’est la plus belle course que j’ai gagnée. J’ai battu le record de 18 minutes mais avec trois kilomètres en plus !» Il sourit.
OUILDANE 2Ouildane est arrivé à Mayotte à l’âge de huit ans. «J’ai fait ma première course en benjamin quand j’étais en CM2 à Passamainty. J’ai fini premier. En 6e, j’ai participé au championnat de France en métropole. Et depuis cette course, je n’ai jamais arrêté de courir.»

Aujourd’hui, Ouildane a 23 ans. Il court 14 heures par semaine, des fractionnés de 200 à 400 mètres sur la piste du stade de Cavani et des sorties de trois heures sur les pistes de Mayotte. « Depuis quelques années, je cours avec mon petit frère qui a 20 ans. J’en avais marre d’être tout seul dans la montagne. Ensemble, on fait la maison du gouverneur, le Benara, le Choungui. On a gagné les 10 kilomètres de Mzouazia, il y a deux semaines, premier et deuxième ! Il n’est pas aussi bon que moi mais sur les petites distances de 10 ou 15 kilomètres, il faut que je m’accroche. »

Des amis financent sa course dans les Pyrénées

Ouildane a le don pour susciter la sympathie. Alors, rien d’étonnant quand des amis de métropole « rencontrés au sport » se cotisent pour payer billet d’avion et hébergement, pour lui permettre de participer au Grand raid des Pyrénées. « 5000 mètres de dénivelés sur 80 kilomètres… Les Pyrénées, ce n’est pas Mayotte. Il y avait du brouillard tout le long et de la neige sur les deux derniers kilomètres. Les autres avaient des bâtons télescopiques, moi, je ne savais même pas que ça existait. J’ai fait cette partie de la course sur les névés à quatre pattes. » Il finit tout de même 12e, « mais (il) était 5e en arrivant au Pic du Midi ! »

Il est sensible, Ouildane, visiblement surpris et sincèrement touché de l’élan de générosité qui lui a permis cette « découverte complète » des montagnes métropolitaines. Le début d’un mouvement autour du jeune homme. Il part dans quelques jours à La Réunion s’attaquer au Trail de Bourbon, la version courte de la diagonale des fous (93 km et 5.700 mètres de dénivelés), financé par des sponsors locaux.

Le Mont-Blanc en juin 2014

« Je parle beaucoup avec ma femme mais elle n’aime pas quand je voyage. Elle se sent seule quand je pars. Moi aussi, je suis triste de la laisser, elle et ma petite Rayana qui n’a que deux ans. »
Elles vont pourtant devoir s’y habituer. Après La Réunion, où il veut « faire mieux que dans les Pyrénées », les amis métropolitains lui préparent un séjour dans les Alpes au mois de juin prochain. « Ils veulent m’inscrire aux 80km du Mont-Blanc. »

Un travail, une famille, des performances sportives admirées, le jeune homme, tout en simplicité, semble comme sur un nuage. Seule sa grosse montre tranche avec le personnage. « Elle fait GPS. Mais je n’ai jamais de montre quand je cours. Je cours jusqu’à la fin, c’est tout. Des fois, j’oublie même de demander mon résultat et je l’apprends dans la presse le lendemain. »

Rémi Rozié

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...