30.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 février 2023
AccueilSociétéIndexation : la fonction publique territoriale appelée à se mobiliser

Indexation : la fonction publique territoriale appelée à se mobiliser

Elle est l’oubliée intentionnelle d’un décret paru ce lundi 28 cotobre et qui ne concerne que l’État : la fonction publique territoriale devra se débrouiller par ses propres moyens… qui sont pour l’instant plutôt faibles.

Les agents des mairies soumis à la bonne gestion des élus
Les agents des mairies soumis à la bonne gestion des élus

La vague de fonctionnaires, déferlant dans la rue était précédée d’une courte distance par la publication de deux décrets touchant la fonction publique : l’indexation (voir article) et l’Indemnité de Sujétion géographique. Hasard du calendrier, ou superposition des deux faits, les décrets sortent au bon moment, et sont au moins salués par des enseignants du premier degré du SNUipp qui avaient mené la bataille: “La détermination et la persévérance des instituteurs de Mayotte ont eu raison de la volonté de certains politiques de faire des enseignants de Mayotte des fonctionnaires de seconde zone.”

Les fonctionnaires de l’État ou hospitalier, quant à eux, ont sorti les calculettes en grimaçant, et ont du mal à se plier à un système fiscal pourtant généralisé aux autres territoires ultramarins.

Les agents de la fonction publique territoriale, eux, ne sont pas mentionnés dans le décret sur l’indexation sorti ce mardi. Il y est prévu une surrémunération progressive des fonctionnaires de 5% les deux premières années, et de 10% les années suivantes pour atteindre, en 2017, les 40% promis par la ministre Lebranchu. Si elle y avait inclus la fonction publique territoriale, la ministre de la Fonction publique, aurait implicitement permis aux collectivités de demander une contrepartie du surcoût de l’indexation à l’Etat.

Car l’état des finances des collectivités mahoraises rend incertain cette uniformisation : certaines municipalités l’ont budgétisée, d’autres pas. Quant au Conseil général, le surcoût menace de faire replonger les finances dans le rouge, ainsi que l’a prédit le ministre Victorin Lurel (voir article).

Les collectivités n’ont, pour l’heure, d’autre choix que de délibérer sur la mise en place de l’indexation pour leurs agents.

Gardant en mémoire la mission interministérielle, venue il y a un an à Mayotte, pour évaluer l’impact de l’indexation sur les trois fonctions publiques, Etat, hospitalière et territoriale, Kamiloudine Djanffar, de la CGT Ma, s’active. «Nous appelons la fonction publique territoriale à se mobiliser car il ne peut y avoir deux poids et deux mesures» invite-t-il, galvanisé par le millier de fonctionnaires descendu dans la rue. Il appelle également à une nouvelle publication spécifique pour cette fonction publique.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...