25.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilFil info11 Novembre : un devoir de mémoire

11 Novembre : un devoir de mémoire

Au moment où le monde s’apprête à commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale, Mayotte vient d’inaugurer son monument aux morts.

Inauguration du monuments aux morts à Pamandzi
Inauguration du monuments aux morts à Pamandzi

Ce 11 novembre 2013, les autorités se sont officiellement recueillies devant le monument élevé sur la commune de Dzaoudzi-Pamandzi. Depuis très longtemps, les militaires réclamaient une stèle en hommage à ceux qui sont tombés pour la France sur des terrains d’opérations souvent très lointains.
A la fin de la Grande guerre, Mayotte étant alors intégrée à la Province des Comores, elle-même partie prenante de Madagascar, un monument avait été bâti à Tananarive en hommage aux soldats morts en métropole. Mayotte possède à présent son propre lieu de mémoire.
Le travail de recherche effectué par les archives départementales de Mayotte n’a permis d’identifier qu’un seul Mahorais mort pour la France durant le conflit. Dénommé Moussa Mourabas, il était originaire de Mtsapéré. Les chercheurs ont également pu mettre des noms sur 35 anciens combattants mahorais rentrés au pays.
Dans la région, durant la Première guerre mondiale, entre 2400 et 3000 malgaches, près de 1700 Réunionnais et 64 comoriens sont morts au champ d’honneur.

Cérémonie du 11 Novembre 2013 à Dzaoudzi. L'hommage du préfet et du président du Conseil général.
Cérémonie du 11 Novembre 2013 à Dzaoudzi. L’hommage du préfet et du président du Conseil général.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...