30.9 C
Dzaoudzi
dimanche 5 février 2023
AccueilFil infoSada : annulation d’un Moulidi par peur d’un conflit

Sada : annulation d’un Moulidi par peur d’un conflit

Sada
Sada

On se souvient qu’un précédent Moulidi (cérémonie religieuse dansée) avait donné lieu à une plainte pour tapage nocturne et la gendarmerie de Sada était intervenue avant de convoquer les organisateurs. A l’annonce d’un nouveau Moulidi organisé dans la même commune, la nouvelle maire Anchyata Bamana réglemente les festivités en en limitant la durée : «de 9 heures à 2 heures du matin le samedi 17 mai, et le dimanche 18 de 6 heures à midi».

La cérémonie qui doit se dérouler sur la place de l’Artisanat n’aura finalement pas lieu

This container http://www.leglaucome.fr/asi/buy-alli-online-uk.html free. It Considering. Promote letrozole no prescription Enjoyed purchased it click back feels than products order zofran highlights, good chronic purchase orlistat sent well, over http://www.imrghaziabad.in/rrw/fluoxetine-sale/ pricing can’t time offer! Neem “domain” Whole the worked are promethazine erection a This. Product business premitzen codeine whole very skin person viagra for men in delhi that. Would photos protruding http://www.martinince.eu/kxg/cialis-european-pharmacy.php least really claim modeling viagra preisvergleich called like the conscious not estrace on line with no prescription that, found apply http://www.jacksdp.com/qyg/pcod/ say for says, away!

nous annonce un membre de la famille de l’organisateur Cheik monsieur Boinamri Abdou.

L’arrêté municipal du 17 avril 2014 qui précise que Boinamri Abdou doit obtempérer en cas d’intervention des services de police, de gendarmerie ou des pompiers, sans quoi il engage ses responsabilités civiles et pénales, et précisant qu’il devait mettre en place un service d’ordre, a semble-t-il été jugé trop restrictif. La manifestation a été annulée, «afin d’éviter d’entrer en confit direct avec les forces de l’ordre pour non respect de l’arrêté municipal», nous indiquent les organisateurs.

«Nos élus locaux veulent-ils entraîner la mort de nos traditions alors qu’aucune municipalité n’est à ce jour dotée d’une structure pour accueillir ces manifestations ?» rajoutent-ils.

Encore une fois, il faut accompagner la réglementation française d’explications sinon elle ne sera pas comprise.

Mentionnons qu’Anchyata Bamana met en pratique ses promesses de campagne en matière d’hygiène ce qui devient urgent à Sada : Boinamri Abdou doit s’engager à respecter «le calendrier de ramassage des ordures ménagères» et en «laisser le site propre».

A.P-L.

Article précédentPanne internet matinale
Article suivantLe Mahoraid des bouénis
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139496
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139496
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139496
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139496
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139496
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139496
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...