27.9 C
Dzaoudzi
samedi 1 avril 2023
AccueilslideBasket féminin : Mgombani met fin au règne du BCM

Basket féminin : Mgombani met fin au règne du BCM

Depuis 2001, le Basketball Club de Mtsapéré dominait le championnat enchaînant les titres. Ce dimanche, les basketteuses du Chicago Club Mgombani ont bouleversé la hiérarchie.

La capitaine !du Chicago Cllub Mgombani portée en triomphe après la victoire
La capitaine du Chicago Club Mgombani portée en triomphe après la victoire

Ce dimanche 4 mai 2014, les filles du Chicago Club de Mgombani ne sont pas prêtes de l’oublier. Elles ont réalisé ce que tant de clubs mahorais rêvaient de faire depuis 2001. Ravir le titre de Championnes de Mayotte au BC de Mtsapéré. Elles avaient déjà remporté, ce jeudi 1er mai, la finale aller avec 9 points d’avance (57-66) sur le terrain de leurs adversaires. Il ne manquait plus qu’une victoire à Mgombani pour aligner les deux matches victorieux nécessaires pour brandir la coupe.

Le tout début de la rencontre est pourtant sous domination rouge, avec des Mtsapéroises probablement portées par la victoire, la veille, de leur équipe masculine venue les soutenir. Mais peu à peu la pression change de camp. Après un premier quart finalement équilibré au score (12-12), Mtsapéré garde un petit avantage au milieu du match avec deux petits points d’avance (29-27) qui ne sont pourtant plus le reflet de ce qui se joue sur le terrain. Les basketteuses de Mgombani ont, en effet, déjà marqué deux paniers à trois points et auraient pu être loin devant si elles n’étaient passées totalement à côté des nombreux lancers-francs qui leur étaient accordés : à peine deux paniers engrangés sur les 11 à prendre.

23 points d’avance

Trop d'imprécisions aux lancers, le BCM lâche le titre
Trop d’imprécisions aux lancers, le BCM lâche le titre

«C’est vrai que le début a été dur pour nous, confiait Anlia Madi Matrassi Nourdine, la capitaine du Chicago Club à la fin de la rencontre. Mais on a vraiment su faire la différence au 3e quart temps.»
C’est en effet au changement de côté que le match bascule vraiment. Les Mgombaniennes prennent le large, enchaînant même trois paniers à trois points pendant que la malchance aux lancers s’abat sur les Mtsapéroises.
Ce sont finalement 23 points d’avance que Mgombani totalisera à la fin de la rencontre, au moment où le coup de sifflet final libère l’explosion de joie des Chicagoennes. 74 à 51, les Mtsapéroises sont bel et bien défaites.

Eugène Fidélice, l’entraîneur du Chicago Club de Mgombani n’hésitait pas à parler de moment «historique», quelques larmes d’émotions dans les yeux.

La défaite des féminines du BCM malgré le soutien de l'équipe masculine après sa victoire la veille
La défaite des féminines du BCM malgré le soutien de l’équipe masculine après sa victoire la veille

«Mettre fin à une domination sans partage du BCM entre 2001 et 2013, c’était un grand objectif. Quand j’ai pris les Chicago il y a quelques années, j’avais des filles très jeunes et je leur ai toujours dit qu’un jour, on gagnerait le championnat.»

C’est donc sur la réalisation de cette promesse que s’achève le championnat 2014 qui laissera, sans nul doute, un goût amer aux Mtsapéroises. Avec probablement des envies de revanches pour la saison prochaine.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...