26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 janvier 2023
AccueilEconomieUne ministre au Forum des Métiers

Une ministre au Forum des Métiers

Le Forum des Métiers prend du galon pour sa deuxième édition : la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) accueillait Nala Radrianarisoa, la ministre malgache de l’Artisanat, de la Culture et du Patrimoine. Nommée le 18 avril 2014 à la tête de ce ministère, la jeune ministre a déjà pris l’ampleur de sa tâche.

La ministre Nala Radrianarisoa
La ministre Nala Radrianarisoa

JDM : « comment définiriez vous votre action autour de l’Artisanat ? »

Nala Radrianarisoa : « Nous venons de transmettre à notre Assemblée Nationale le document sur la politique générale de l’Etat. Nous sommes en période de Loi de finances rectificative à Madagascar. Il faut avancer de manière inclusive avec le ministère de tutelle et les artisans. Dans un premier temps, il faut former nos artisans. Notre artisanat n’est quasiment qu’informel, mais, dans un deuxième temps, nous allons tenter de les répertorier, notamment avec la collaboration de la CMA Mayotte. Notre CMA malgache est à restructurer.

Qu’attendez-vous de cette visite au Forum des Métiers et de l’Artisanat de Mayotte ?

Nala Radrianarisoa : « C’est important pour les échanges, puis pour emmagasiner les savoir-faire, en regardant du côté des Comoriens, mais aussi de l’artisanat mahorais qui se développe. Le nôtre a certainement une longueur d’avance, mais nous pouvons apporter nos compétences.

Au stand des apprentis boucher, avec Philippe Laycuras, SGAR (à droite) et Omar Djoundy (CMA)
Au stand des apprentis boucher, avec Philippe Laycuras, SGAR (à droite) et Omar Djoundy (CMA)

A travers le Fonds de coopération régionale, Mayotte et Madagascar vont développer leur artisanat dans le cadre d’une Université régionale des métiers qui sera mise en place sur notre île.
Nous devons améliorer le mode de vie de nos artisans et nous préoccuper de la richesse de nos matières premières dont certaines s’épuisent, comme le landy (la soie, ndlr). Au lieu d’exporter ces produits vers Mayotte, nous préférons donc accueillir les artisans et les sociétés mahoraises à Madagascar.
En revanche, pour la viande, un accord est sans doute un cours pour approvisionner votre filière avec la mise en quarantaine de nos vaches avant exportation ».

Sous la chaleur de la Place de la République et accompagnée de son garde du corps, la toute nouvelle ministre glisse un mot avant d’aller se rafraîchir, « nous allons partager nos richesses ».

Propos recueillis par Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139517
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139517
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139517
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139517
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139517
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139517
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...