27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 22 mai 2024
AccueilUneGros succès populaire autour des pirogues

Gros succès populaire autour des pirogues

C’était la grande affluence sur la plage de M’bouini : la course de pirogues « Le défi du Fundi » avait attiré les villageois mais aussi les habitants de l’ensemble de l’île. Un succès que le Parc naturel marin, organisateur principal, va mettre à profit pour élargir le défi l’année prochaine.

L'équipage de a mairie de Bandrélé vainqueur
L’équipage de a mairie de Bandrélé vainqueur

Les trois courses ont fait le plein, les jeunes fundis, les entreprises et les adultes pour lesquels il a fallu donner deux départs tant l’engouement a multiplié les inscriptions.

« Pour une première, c’est une réussite au delà de nos espérances ! », s’exclamait Karani Andaza, Parc Naturel Marin, « nous remettons au goût du jour des courses qui se déroulaient il y a trente ans ». La valorisation des pratiques traditionnelles liées au milieu marin et le partage de savoir faire avec les nouvelles générations sont des objectifs du Plan de gestion du Parc.

Une trentaine de pirogues à rame avaient été louées aux pêcheurs par le Parc Naturel Marin, initiateur et financeur de l’événement d’un budget de 16 000 euros.

Plusieurs partenaires se sont fédérés autour de l’évènement comme l’association Mayotte Nature Environnement et Tradition, les mairies de Kani Keli et Bandrele, et le Comité de Kayak pour le prêt de gilets, ainsi que les collèges de Bandrélé, d’Iloni et la Colas qui a fourni la citerne et les toilettes de chantier.

Les enfants vainqueurs

Karani Andaza
Karani Andaza

Le top départ donné, les deux partenaires doivent porter la pirogue, ramer jusqu’à l’îlot M’bouini et revenir en portant de nouveau les pirogues jusqu’à la ligne d’arrivée, exténués…

Tous avaient le même parcours, et ce sont les enfants, de 14 à 18 ans qui ont battu le record avec le temps de 34 minutes 28 secondes. Chez les entreprises, c’est la mairie de Bandrélé qui arrive première avec 39 minutes et 20 secondes, suivie par le Parc Naturel Marin, puis le BSMA sur une vingtaine de participants.

Musique et danses agrémentaient les allers venues des pirogues, alors que les brochettis chauffaient de leur coté.Enfants pirogue

Une pirogue à voile voguait aux côtés des rameurs. Fabriquée en bois de sapin de Madagascar, elle a été conçue et montée par les jeunes du lycée de Chirongui sous les conseils de leur professeur charpentier, Benoit Wendel. Elle est d’ailleurs à vendre 1000 euros*.

Le regard de Karani se pose déjà sur l’année prochaine : « nous allons promouvoir le concept sur l’ensemble de l’île en incitant à la construction de pirogues éco-conçues pour lesquelles nous cherchons un établissement, et en y ajoutant les pirogues à voile »

Arrivée de la pirogue BSMA
Arrivée de la pirogue BSMA

Les amateurs n’attendent plus que ça.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

*Chef de travaux : 0269 621 871

Pirogue à voile du lycée de Chirongui
Pirogue à voile du lycée de Chirongui

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139516
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139516
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139516
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139516
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139516
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139516
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...