25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilEducationSemaine interculturelle au collège de Doujani

Semaine interculturelle au collège de Doujani

AnglaisLa semaine prochaine, une culture sera mise à l’honneur chaque jour (le lundi pour la culture arabe, le mardi consacrera l’anglais, le mercredi pour le français, le jeudi pour l’espagnol, le vendredi pour la culture mahoraise et la culture comorienne). Deux temps sont à distinguer :
– le matin, pendant la récréation, des représentations (danse, chants..) seront proposés.
– pendant la pause méridienne, de 11h50 à 12h50, des ateliers d’initiation seront ouverts à des groupes de 15 élèves maximum, volontaires et qui devront s’inscrire au préalable. Pour exemples : atelier d’initiation à la danse hip-hop, danse sevillana, cupcakes…

De plus, cette semaine interculturelle s’articule autour d’une exposition ouverte et accessible à tous pendant une semaine complète : du lundi au vendredi en salle tortue et jusqu’au hall d’accueil. Y seront exposées des affiches faites par les élèves en classe avec le professeur, ainsi que leurs créations.Danse traditionnelle

Pour la restitution, un jeu de l’oie sera fabriqué par l’équipe d’espagnol et mis à la disposition des professeurs qui souhaitent en faire usage. Les élèves, après avoir visité l’exposition, seuls ou accompagnés de leur professeur (selon le planning des visites), pourront y jouer en classe ou le feront pendant la pause méridienne pour ceux qui s’y sont inscrits.
A noter, la manifestation se clôturera le vendredi, avec les cultures mahoraise et comorienne, par une représentation d’un mariage traditionnel, une représentation de Déba faite par des élèves de 6°, entrainés par un membre de l’association Madania, et par un spectacle de tari offert par l’association Belles Roses.

Ce projet porté par l’équipe éducative du collège a de multiples objectifs. Au-delà des apports pédagogiques comme favoriser l’acquisition des compétences en langues, il est également le moyen de promouvoir la diversité culturelle et les différences. Il amène ainsi, élèves parents équipes éducatives et partenaires à travailler ensemble autour de la notion de la découverte et de la compréhension de l’autre à travers le postulat : « Connaître l’autre c’est connaître sa culture ».

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139517
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139517
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139517
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139517
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139517
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139517
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...