28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 13 juin 2024
AccueilFil infoExposition sur "L'apport de l'Afrique noire au développement des sciences et des...

Exposition sur “L’apport de l’Afrique noire au développement des sciences et des techniques”

FACCPour la première fois, le volet scientifique du Festival d’Arts Contemporains des Comores (FACC) qui est depuis son origine porté par l’Unesco, l’Université des Comores, l’Université de Paris I, le CNDRS et le CNRS, se déploie sur le territoire de Mayotte.

Il se tiendra au Centre Universitaire de Dembeni, qui accueillera le 15 avril trois conférences de :

  • –  Mohamed NABHANE
  • –  Mlaili CONDRO
  • –  Dénetem TouambonaL’exposition de Cheikh Mbacké Diop intitulée « L’apport de l’Afrique Noire au développement des sciences et des techniques », qui présente à partir des travaux du scientifique Cheikh Anta Diop un aperçu des premières réalisations intellectuelles et culturelles de l’Homme, de la Préhistoire au 16ème siècle, y sera également installée.L’inauguration de cet événement se tiendra le 15 avril 2015 dans l’après-midi et se clôturera après les conférences et le vernissage de l’exposition, par un cocktail.A l’origine du Festival d’arts contemporains des Comores, Denis Balthazar enseignant en arts plastiques et Fatima Ousseni, avocate à Mayotte. Il est né en juin 2010 de l’intention de valoriser l’art des Comores et l’art aux Comores.Les grandes orientations du FACC comportent un élargissement des territoires impliqués et surtout la mise en place de 
projets de territoires favorisant l’échange artistique entre les plasticiens, les scolaires et/ou les scientifiques.L’île de Mayotte est précurseur sur les actions « Manifestations de territoire », qui se déploient désormais en Guyane, à la Réunion ou encore à Anjouan.Exposition FACC

Pour la 4ème année consécutive, c’est l’association Zangoma, partenaire du Festival d’Arts Contemporains des Comores (FACC) qui mène le projet ayant pour objectif de favoriser l’ouverture à l’altérité, au multiculturalisme et de confronter les élèves aux réalités qui composent et nourrissent la création contemporaine.

En effet, elle permet aux élèves des établissements partenaires de rencontrer des œuvres d’art originales et leurs créateurs, initiative à saluer en l’absence d’offre muséale sur le territoire de Mayotte.

Elle est accompagnée depuis l’origine, par le Vice-Rectorat de Mayotte et la Direction des Affaires Culturelles de la Préfecture. Elle bénéficie aujourd’hui également du soutien du Conseil Général de Mayotte.

Outre l’exposition, ce festival présente une dimension pédagogique et artistique :

  • En pérennisant un projet territorial sur l’art contemporain, faire découvrir les œuvres d’artistes locaux, faire produire aux élèves une production plastique personnelle autour du thème « La connaissance de soi », pour exposer leurs meilleurs travaux en 2016.
  • En organisant un concours d’Arts plastiques pour les élèves des collèges partenaires, en lien avec une école du premier degré dans le but de sélectionner 4 réalisations de 4 élèves par établissement qui exposeront au collège de Dembéni en 2016.
  • En invitant des plasticiens à travailler avec les collèges partenaires pour stimuler leur investissement, les aider à comprendre le processus créatif, les intégrer dans la démarche de projet de leur propre création.
  • Enfin, en permettant aux élèves de mieux appréhender leur culture artistique, les amener à élaborer, à vivre et à réaliser un projet d’expression personnelle, et à s’ouvrir sur l’extérieur.
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139513
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139513
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139513
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139513
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139513
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139513
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...