24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 juillet 2024
AccueilEnvironnementLe département signe sa 1ère Convention de conservation de sa biodiversité

Le département signe sa 1ère Convention de conservation de sa biodiversité

C’est désormais la porte ouverte aux actions de préservation de l’environnement. Et cette prise de conscience par le conseil départemental de l’enjeu que représente le territoire est déjà une première victoire. Il faut maintenant l’appliquer.

Armand Hoareau et Raissa Andhum
Armand Hoareau et Raissa Andhum

Ce mercredi 24 juin 2015 le Conseil départemental représenté par  Raissa Andhum, 3ème vice-présidente chargée de la commission aménagement et développement durable, avec le président de l’association Conservatoire Botanique National de Mascarin (CBNM) Armand Hoareau, a signé sa première convention de partenariat pour la conservation de la biodiversité mahoraise.

Parmi ses prérogatives et ses compétences dans l’aménagement du territoire de Mayotte, le département a la responsabilité d’établir et de mettre en œuvre un Schéma régional de cohérence écologique (SRCE).

Un Schéma de plus, qui ne sera productif que si l’on s’en sert. Il faudra donc ensuite rapidement en définir les actions, et en chercher les financements.

Ce sont l’État et la Région qui doivent piloter ensemble l’élaboration de ce Schéma régional. L’objectif  est de rendre autant compatible que possible les projets d’aménagement avec les grands enjeux écologiques et écosystémiques garants d’un équilibre incontournable pour le développement durable du territoire, qui connaît une expansion démographique importante et de nombreux défis à relever en matière de développement durable.

Terrains et forêts domaniales à préserverForet

Un schéma régional de cohérence écologique doit comporter un diagnostic du territoire national, un volet présentant les continuités écologiques retenues identifiant les réservoirs de biodiversité, un atlas cartographique au 1/100.000ème, un plan d’action stratégique dont les moyens et mesures sont décidés et mis en œuvre par les acteurs concernés dans leurs compétences respectives, un dispositif de suivi et d’évaluation par le biais d’indicateurs, un résumé non technique contenant l’objet du Schéma, les grandes étapes de son élaboration, les enjeux régionaux.

Plus spécifiquement, concernant les composantes de la flore et des habitats naturels de Mayotte, les terrains du Conservatoire du littoral totalisent 1.408 ha et les forêts départementales cumulent une surface de 4.456 hectares répartis sur les Crêtes du nord, Majimbini, Sohoa, Songoro mbili, Benara et les Crêtes du sud. Par le biais de la direction de l’environnement et du développement durable, le département agit pour la préservation de ces massifs forestiers. Des actions contre les brûlis qui généralisent les plantations au détriment des espaces boisés seront sans doute prioritaires.

Le SRCE pourra peser devant les juridictions administratives lorsqu’elles auront à apprécier les erreurs (manifestes) d’appréciation commises par les auteurs des documents d’urbanisme ou les autorisations d’aménagement ou d’exploitation.

Le CBNM, étant agréé Conservatoire Botanique National (CBN) par le Ministère chargé de l’Écologie, le Conseil départemental compte beaucoup sur son expertise pour parfaire dans la sauvegarde du patrimoine naturel. C’est dans cette optique que, la 3ème vice-présidente, Mme Raissa Andhum, a insisté pour que Mayotte siège au sein du conseil d’administration du
CBNM : « Le CBNM est un outil indispensable pour les gestionnaires d’espaces naturels que nous sommes».

Le Conseil départemental et le CBNM développeront dans la mesure des moyens et de la disponibilité des personnes, ce partenariat sur la base d’un volontariat et dans un esprit d’échanges de bons procédés (plus-value pour les deux entités). Ils travailleront ensemble au montage de projets pour trouver les sources de financement permettant de développer et intensifier des actions communes.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...