23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilFil infoAcoua, Bandraboua, Koungou et Mtsamboro : les priorités retenues dans les contrats...

Acoua, Bandraboua, Koungou et Mtsamboro : les priorités retenues dans les contrats de ville

Les signatures des contrats de ville se sont poursuivies hier après les signatures des communes de Tsingoni, Ouangani et Chiconi. Voici les priorités retenues pour les communes du nord, Acoua, Bandraboua, Koungou et Mtsamboro

Contrats de ville : les signatures des communes du nord (crédits photo : préfecture)
Contrats de ville : les signatures des communes du nord (crédits photo : préfecture)

A Acoua, la priorité sera notamment donnée :
+En termes de Cohésion Sociale :
– Au développement et à l’encouragement des pratiques d’incitation à la lecture et à l’écriture en dehors du temps scolaire,
– Au renforcement de l’engagement des jeunes et de la place des acteurs associatifs de proximité, – A garantir sur l’ensemble de la commune d’Acoua l’accessibilité et la continuité des soins nécessaire à la prévention de la santé,
– A garantir un suivi éducatif des jeunes mineurs incarcérés et une possibilité d’insertion et de suivi à la sortie de prison.

+En termes de Développement Économique et d’Emploi :
– A garantir l’accès au marché de l’emploi et de la création d’entreprise,
– A insérer par l’activité économique,
– A apporter une réponse adaptée aux besoins des publics les plus éloignés du marché du travail.

A Bandraboua, la priorité sera notamment donnée :
+En termes de Cohésion Sociale :
– A mener une politique de proximité en favorisant les actions de terrain et en utilisant les nouvelles technologies
– A déployer une politique de réussite éducative adaptée
– A promouvoir la maîtrise des langues à travers la lecture et la culture orale
– A s’appuyer des équipements existants pour mettre en place des activités a destination des jeunes
– A offrir les conditions d’apprentissage nécessaire pour la réussite scolaire des enfants
– A rendre cohérentes les interventions des différents acteurs du territoire et structurer les associations pour mieux travailler avec elles
– A favoriser l’éveil intellectuel des élèves en s’appuyant sur l’histoire locale de la commune et de Mayotte
– A renforcer l’engagement des jeunes et la place des acteurs associatifs de proximité

+En termes de Développement Économique et d’Emploi :
– A s’appuyer sur les entreprises locales pour favoriser l’insertion des jeunes sortis du système scolaire sans diplôme,
– A soutenir davantage l’économie locale en favorisant les filières économiques existantes
– A ouvrir l’économie locale vers des activités touristiques liées à la mer.

+En termes de Cadre de Vie et de Rénovation Urbaine :
– A offrir à tous les habitants, un cadre de vie agréable,
– A aménager les espaces publics pour améliorer le cadre de vie quotidien des habitants,
– A mettre en œuvre un projet de revitalisation du centre -ville de Dzoumogné.

A Koungou, la priorité sera notamment donnée :
+En termes de Cohésion Sociale :
– A diminuer l’échec scolaire,
– A renforcer l’engagement des jeunes et la place des acteurs associatifs de proximité,
– A permettre à un plus grand nombre de se soigner,
– A prévenir la délinquance,
– A mettre en place un service public de l’emploi de proximité.

+En termes de Cadre de Vie et de Rénovation Urbaine :
– A corriger les dysfonctionnements urbains les plus importants, tels que ceux visés par le NPNRU.

A Mtsamboro, la priorité sera notamment donnée :
+En termes de Cohésion Sociale :
– A favoriser l’éducation,
– A promouvoir l’épanouissement de la jeunesse,
– A renforcer l’engagement des jeunes et la place des acteurs associatifs de proximité,
– A valoriser la culture et la vie associative,
– A prévenir les risques et développer des actions de promotion de la santé,
– A lutter contre la délinquance des jeunes.

+En termes de Développement Économique et d’Emploi :
– A favoriser l’insertion des demandeurs d’emploi,
– A accompagner les artisans locaux
– A favoriser le développement touristique
– A accompagner les agriculteurs et les pécheurs

+En termes de Cadre de Vie et de Rénovation Urbaine :
– A assurer pour tous les individus un environnement sain, sur et de qualité,
– A favoriser l’accès à l’eau potable,
– A favoriser l’accès à l’électricité,
– A faire des NTIC un levier de développement de la commune.

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...