24.9 C
Dzaoudzi
jeudi 18 juillet 2024
AccueilorangeAhamada Hambaly, premier officier mahorais de la gendarmerie, s’installe à Pamandzi

Ahamada Hambaly, premier officier mahorais de la gendarmerie, s’installe à Pamandzi

Deux nouveaux commandants de brigade de gendarmerie prennent officiellement leurs fonctions cette semaine à Mayotte. Didier Marmasse à Sada et Ahamada Hambaly à Pamandzi. Il fut le premier gendarme Mahorais à accéder au corps des officiers de la gendarmerie nationale.

Ahamada Hambaly installé à Pamandzi
Ahamada Hambaly installé à Pamandzi

Un homme droit, sérieux et respecté. Voilà comment décrivent ceux qui connaissent Ahamada Hambaly, nouveau commandant de la brigade territoriale autonome de gendarmerie de Pamandzi. Il a pris ses fonctions le 1er août et le commandement lui a été officiellement remis au cours d’une cérémonie présidée par le préfet Morsy et le colonel Gouvart, hier mercredi.

Le parcours du lieutenant Hambaly Ahamada mérite d’être raconté car c’est un itinéraire à valeur d’exemple. Né en 1968 à Mamoudzou d’un père gendarme auxiliaire et d’une mère cultivatrice, il a grandi à Pamandzi où il fut un des membres fondateurs de l’association Jeux d’Afrique.

Ahamada Hambaly entouré du préfet Morsy, du procureur Garrigue, des maires de Petite Terre et de sa famille
Ahamada Hambaly entouré du préfet Morsy, du procureur Garrigue, des maires de Petite Terre et de sa famille

Il se destinait d’abord au BTP, avec un BTS travaux publics obtenu à Rouen avant qu’il n’intègre l’École Spéciale de Travaux Publics à Paris où il obtient un diplôme de conducteur de travaux, métier qu’il a exercé à Mayotte jusqu’en 1998.

Son parcours bifurque alors vers la gendarmerie. Il intègre l’école des sous-officiers de gendarmerie du Mans et son affectation le ramène dans notre département, dans un premier temps dans le peloton Mobile à Pamandzi à la brigade territoriale de Sada. Mais Ahamada Hambaly ne compte pas s’en tenir là et poursuit sa formation. Avec un diplôme d’officier de police judiciaire décroché en 2004, il devient adjudant en 2010, avant de renoncer à son statut territorial pour intégrer le régime général.

Des Mahorais officiers

Ahamada Hambaly prend officiellement le commandement de la brigade de Pamandzi
Ahamada Hambaly prend officiellement le commandement de la brigade de Pamandzi

Il part alors à La Réunion et présente le concours des officiers. Il est alors le premier gendarme Mahorais à accéder au corps des officiers de la gendarmerie nationale. Et le voici à présent à la tête de la brigade territoriale de Pamandzi, avec 27 gendarmes dont 10 possèdent la qualification d’officier de police judiciaire et une équipe cynophile avec deux chiens.

A noter qu’une autre brigade est également dirigée par un Mahorais. Il s’agit de celle de Mtsamboro, avec à sa tête le major Hamadi Boura. Deux autres officiers Mahorais exercent également en métropole.

Sada et ses projets

Le capitaine Didier Marmasse au collège de Tsingoni
Le capitaine Didier Marmasse au collège de Tsingoni

Nouveau visage également à Sada où le capitaine Didier Marmasse est devenu commandant de la brigade territoriale après sa promotion au grade de capitaine, également le 1er août 2015.
Gendarmerie depuis 1981, il a débuté sa carrière d’officier à la communauté de brigades de Casteljaloux (Lot-et-Garonne) et il connaît bien l’Outre-mer pour être passé, à la gendarmerie mobile par la Nouvelle-Calédonie (à 7 reprises), la Martinique, la Guadeloupe, Tahiti mais aussi l’Afrique avec la Côte d’Ivoire et le Tchad.

A Sada, il dirige une brigade de 19 gendarmes et de 8 gendarmes mobiles. Il va suivre, entre autres, les projets construction de plusieurs bâtiments en contrebas de la caserne actuelle où devraient être logés seize gendarmes et leurs familles à l’horizon 2018.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...