26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 18 juillet 2024
AccueilFaits diversRetour au calme à Tsoundzou, deux jeunes interpellés

Retour au calme à Tsoundzou, deux jeunes interpellés

Tsoundzou a retrouvé sa quiétude après les violences du début de matinée. Les bouénis du marché ont repris leur place habituelle et la circulation s’effectue normalement. Seules les traces sur la chaussée des jets des pierres et des affrontements témoignent encore des tensions du jour.

Dispositif policier allégé en fin de matinée à Tsoundzou. Les forces de l'ordre restent tout de même positionnées autour du pont de la kwalé
Dispositif policier allégé en fin de matinée à Tsoundzou. Les forces de l’ordre restent tout de même positionnées autour du pont de la kwalé

L’important dispositif policier a laissé la place à une présence beaucoup légère qui s’assure que l’axe, majeur pour l’île, reste parfaitement ouvert à la circulation.

Le policier qui avait été amené à l’hôpital pour y recevoir des soins est ressorti du CHM. Il fait partie des 4 membres des forces de l’ordre blessés lors des échauffourées. Ils ont reçu des pierres, parfois impressionnantes sur les casques, les bras ou les jambes.

Deux jeunes ont été interpellés. Au moins un des deux est mineur. Placés en garde à vue, ils devraient être fixés sur leur sort dans le courant de la journée.

A LIRE AUSSI SUR LE JDM: 6h55. Tsoudzou 1: Lacrymogènes contre jets de pierres, le ramassage scolaire vire à la guérilla urbaine

9h37. Tsoundzou : l’opération de police se poursuit, tir à balle réelle et une première interpellation

Tsoundzou a retrouvé son calme habituel
Tsoundzou a retrouvé son calme habituel

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139114
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139114
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139114
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139114
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139114
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139114
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...