24.9 C
Dzaoudzi
jeudi 18 juillet 2024
AccueilFil infoLes avocats poursuivent le mouvement sans bloquer les audiences

Les avocats poursuivent le mouvement sans bloquer les audiences

Les avocats de Mayotte ont décidé en assemblée générale hier lundi de poursuivre leur mouvement entamé le 13 octobre dernier. S’ils avaient empêché la tenue de toutes les audiences en fin de semaine dernière, ils ont assoupli leur position. «Nous avons choisi une perturbation moins radicale», expliquait hier Me Fatima Ousseni au JDM. Les affaires concernant les contentieux de la détention ou les référés-liberté peuvent par exemple se tenir.

"Justice en danger", blocage de toutes les audiences du jour
“Justice en danger”, blocage de toutes les audiences mercredi dernier à Mamoudzou

De même hier lundi par exemple, les magistrats ont pu instruire des affaires tout en les renvoyant, en expliquant les raisons de cette grève aux justiciables.

C’est toujours l’évolution de l’indemnisation de leurs différentes missions qui au cœur du conflit, le ministère souhaitant faire évoluer les «unités de valeurs» (UV) sur laquelle leur rémunération est basée. «Concernant nos interventions lors des grades-à-vue par exemple, nos indemnisations seraient réduites de moitié», dénonce Me Fatima Ousseni qui pointe également des évolutions très défavorables en matière de droit civil ou de droit du travail.

«Nous avons reconduit le mouvement jusqu’à demain car le texte concernant les réformes doit être à nouveau présenté au parlement et nous attendons de voir la position du gouvernement», explique le bâtonnier Me Nadjim Ahamada ce mardi. En clair, les avocats attendent que l’article 15 que la Garde des Sceaux s’est engagée à modifier le soit bel et bien.

Les avocats du barreau de Mayotte s’inscriront donc dans la journée justice morte qui doit se mettre en place demain mercredi à l’échelle nationale avant de se réunir à nouveau jeudi pour décider de la suite à donner au mouvement en fonction des avancées éventuellement obtenues à Paris.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...