25.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilFaits diversVedette de plaisance détruite par un incendie

Vedette de plaisance détruite par un incendie

Le vendredi 19 février au matin, un navire de plaisance a été ravagé par un incendie à la limite de la réserve naturelle nationale de M’Bouzi.

Vedette à moteur en flamme ©DMSOI
Vedette à moteur en flamme prés de l’îlot M’bouzi ©DMSOI

Le plaisancier qui intervenait sur son moteur au moment du sinistre n’a pu lutter contre les flammes et a été contraint de se jeter à la mer. Rapidement repêché par un autre plaisancier sur zone il a été légèrement brûlé.
Le centre coordonnant les secours en mer (PC SECMAR) a immédiatement sollicité le concours d’un moyen nautique de la gendarmerie (M’DJABBAR), d’une équipe du SDIS pour la lutte incendie et engagé son propre moyen nautique (vedette des affaires maritimes MATSO) pour assurer la sécurité de la zone.
La gendarmerie a transporté le plaisancier vers Mamoudzou pour une prise en charge par les pompiers. La vedette incendiée a poursuivi sa dérive vers l’îlot M’Bouzi, sur lequel il s’est échoué, “sous la surveillance continue de la vedette MATSO, qui a transféré les pompiers à terre. Il a finalement partiellement coulé, détruit par l’incendie et c’est la marée montante qui est venue à bout des flammes”, indique la préfecture de Mayotte, qui rajoute qu’aucune trace de pollution n’a été constatée.

Elle rappelle les gestes essentiels avant de partir en mer :
· Se renseigner sur les prévisions météorologiques, particulièrement en saison des pluies et période cyclonique ;
· Communiquez à vos proches vos intentions : zone de navigation et heure de retour prévues ;
· Vérifiez votre équipement : le matériel de sécurité doit être à bord. Vérifiez son état avant de partir. Il est réglementé et précis en fonction des pratiques nautiques.
· Sur l’eau, portez votre gilet ou votre VFI (vêtement à flottabilité intégrée) ;
· Emportez un moyen de communication : si en mer la VHF marine (canal 16) doit à tout prix être privilégiée, un numéro d’appel unique pour le secours en mer, le 196, accessible depuis un portable a été mis en place.
Le site Internet de la DMSOI sur sa page dédiée à Mayotte, ainsi que celle du ministère rappellent ces conseils de prudence en mer essentiels.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...