27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilEducationDes orthophonistes belges à Mayotte, le début de belles expériences

Des orthophonistes belges à Mayotte, le début de belles expériences

Ateliers en petit groupe avec les enfants des écoles de Mayotte pour ces stagiaires luxembourgeoises (Photo: Haute école Robert Schumann)
Ateliers en petit groupe avec les enfants des écoles de Mayotte pour ces stagiaires belges (Photo: Haute école Robert Schumann)

Les questions de santé à Mayotte intéressent au-delà de nos frontières tant elles représentent des enjeux spécifiques, aussi bien pour la population que pour les personnels soignants. Ainsi, le mois dernier, huit étudiantes de la Haute école Robert Schuman de Libramont-Chevigny en Belgique, accompagnées d’une enseignante, sont venues dans notre département pour 3 semaines de stage dans des écoles maternelles et des collèges.

En 3e année du baccalauréat en «logopédie», elles sont venues se frotter aux difficultés liées à la parole et au langage que l’on peut rencontrer chez nous, comme le raconte le site de l’école cette semaine. Elles ont trouvé «beaucoup de jeunes en difficultés dans les apprentissages de base, notamment parce qu’une partie importante des enfants scolarisés ne maîtrisent pas le français», des réalités culturelles mais aussi sociales très éloignées de celles de leur pays d’origine.

La parole des petits

Pour ces jeunes femmes et Dominique Gillain, la chargée de cours et maître de formation pratique qui était avec elles, tout était bien différent de leur environnement habituel. Outre le climat, ce sont les sujets liés à l’immigration qu’elles ont pu appréhender, avec des jeunes originaires des îles voisines confrontés à une masse de problèmes et qui ne parviennent pas souvent à se servir de la parole, généralement difficile chez nous, pour extérioriser leurs difficultés.

En partenariat avec le vice-rectorat de l’Académie de Mayotte, elles ont donc œuvré dans divers établissements pour tenter d’apporter leur regard aussi bien professionnel qu’extérieur aux enseignants. Elles ont aussi approcher le quotidien des enfants, «notamment en travaillant en petits groupes (pour) qu’ils disposent de plus de temps de parole et de possibilités d’expression ».

Mayotte, nouveau territoire pour les étudiants de cette école qui se rendent déjà depuis plusieurs années au Bénin
Mayotte, nouveau territoire pour les étudiants de cette école qui se rendent déjà depuis plusieurs années au Bénin (Photo: HERS Belgique)

De même, «les étudiantes-stagiaires ont pu participer à des journées de perfectionnement avec les enseignants et même dispenser des formations, à l’intention des enseignants locaux», explique l’école.

Vers un partenariat durable

Pour Dominique Gillain, pas de doute, ce type de stage est très important pour ces futures orthopédistes, «d’un point de vue professionnel mais avant tout humain et personnel». Car au-delà même de leur expérience, «les étudiantes ont dû se montrer créatives et volontaires pour financer ce stage par différentes actions».

Et ce passage pourrait être le début de liens durables entre la Belgique et Mayotte. L’enseignante souhaiterait en effet «créer des partenariats avec des écoles de l’île accueillant des enfants sourds et trisomiques», indique la Haute école Robert Schumann. La vice-recteur a d’ailleurs demandé un «soutien structurel» pour ce projet auprès du ministère de l’Education nationale.
RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...