24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 21 juin 2024
AccueilFaits diversLes faits divers de ces derniers jours à Mamoudzou

Les faits divers de ces derniers jours à Mamoudzou

La police a mené une série de contrôle d’identité vendredi matin «en raison de la recrudescence des actes de délinquance et d’agressions commises sur le secteur Cavani», indique le commissariat. Les policiers étaient accompagnés de 2 agents de la DAAF, équipés de leurs moyens mobiles de capture d’animaux errants. Neuf personnes ont été interpellés dans le hall extérieur des locaux de la ligue de football, trois animaux capturés et pris en charge par les agents de la DAAF. Un des neufs individus contrôlés faisait l’objet d’un mandat d’arrêt et a été écroué à Majicavo.

PoliceAutres contrôles au Quai Colas, dans la nuit de vendredi à samedi. Cinq prostituées ont été conduites au commissariat annexe. Ces 4 comoriennes et une malgache étaient en situation régulière, elles ont été laissées libres.
A l’occasion de cette opération, un automobiliste a tenté de prendre la fuite mais il a été rattrapé par la BAC. Récalcitrant et violent, il n’a pas hésité à tenir «des propos racistes et injurieux», indique la police qui a fait usage du taser pour le maîtriser. L’homme était en état d’ivresse et démuni de permis de conduire. A l’issue de sa garde à vue, il a reçu une convocation pour le tribunal.

Barrages en série…

Samedi à minuit, un barrage avec des portières de véhicules et des plots en béton a été levé à proximité de la plage du pendu… Aucun jeune n’était sur place et l’accès aux deux restaurants a ainsi été rendu possible. A Vahibé aussi, les policiers ont été amené à lever 4 petits barrages, dimanche matin à l’aube.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme a été interpellé aux Hauts Vallons porteur de 3 couteaux, dissimulé dans les hautes herbes à proximité de la déchetterie. Placé en garde à vue, il a fait l’objet d’un rappel à la Loi et d’une reconduite frontière immédiate.

Enfin jeudi après-midi à Bandrajou Kawéni, c’est un individu recherché qui a été interpellé dans des affaire de vols commis à Kawéni les 17 et 21 mars sur un particulier et un salon de coiffure. A l’issue de sa garde à vue, l’individu a été présenté le 25 mars au Magistrat et écroué à Majicavo.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...