27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilOcéan IndienLa rumeur de Maputo: Salah Abdeslam s’est-il rendu au Mozambique?

La rumeur de Maputo: Salah Abdeslam s’est-il rendu au Mozambique?

Le Monde Afrique 4 4 16Salah Abdeslam est-il passé par l’océan Indien? C’est en tout cas une rumeur persistante qui circule au Mozambique, indique Le Monde.

L’homme le plus recherché d’Europe, logisticien présumé des attentats du 13 novembre, aurait séjourné durant l’été 2015 chez notre grand voisin. «L’hypothèse est improbable, mais elle a ses défenseurs en Afrique australe. Elle fait même la «une» des grands titres de Maputo. Des employés d’un restaurant de la capitale mozambicaine auraient en effet identifié Salah Abdeslam sur les images diffusées au moment de son arrestation, vendredi 18 mars», relate le journal.

«D’après les serveurs, ce type est souvent venu ici et restait assis avec son ordinateur. Il achetait des coupons Internet, passait des appels sur Skype et buvait du thé vert. Le gérant, que je connais bien, a confirmé», indique à nos confrères l’homme qui a diffusé l’information sur les réseaux sociaux.

Les employés du bar ont beau être revenus sur leurs premières déclarations, la rumeur n’a cessé d’enfler même si du côté de l’ambassade de France, on temporise. «Aucun indice qui montre que cet individu serait entré sur le territoire national, y serait resté et en serait sorti», indique la police mozambicaine. L’enquête est à lire dans son intégralité par ici.

Trafics de personnes, de drogue et de médicaments

RFI Madagacsar 4 4 16Le travail des services de police de la région fait également l’actualité. A Madagascar, c’est un réseau de trafic de personnes qui vient d’être démantelé, annonce RFI. Quatre personnes ont été déférées devant la justice. «Treize jeunes filles âgées de 20 à 25 ans, du nord de Madagascar, s’apprêtaient à rejoindre le Koweït», indique la radio. «Ces jeunes filles, prêtes à tout pour quitter le pays, ont chacune versé au réseau un million d’ariary, soit 275 euros, l’équivalent quasiment d’une année de travail.»

Depuis 2013, l’Etat malgache interdit à ses citoyens de partir travailler au Liban et au Koweït mais de nombreux réseaux mafieux arrivent à contourner la loi.

Aux Seychelles, on parle d’une saisie de drogue record, explique l’agence de presse seychelloise. «Trois quarts d’un kilogramme d’héroïne, d’une valeur marchande d’environ 197.000 $ a été saisie».
Après «des recherches approfondies qui ont été menées à environ 200 milles nautiques de la côte, un certain nombre de navires ont été observés, et après plusieurs heures en mer l’un des navires a été arraisonné et l’équipage placé en détention».

Saisie de médicaments à l'aéroport de Saint Denis (Photo: JIR)
Saisie de médicaments à l’aéroport de Saint Denis (Photo: JIR)

Enfin à La Réunion, «15.260 comprimés d’Artane en provenance de Madagascar saisis à Gillot», indique le Journal de l’île. C’est un contrôle de routine qui a permis cette découverte dans les bagages d’une ressortissante franco-malgache. Il y en aurait pour 100.000 euros.

«Un lot d’ordonnances médicales, a également été trouvé dans l’un des bagages, ce qui laisse présumer l’existence d’un trafic organisé», indique le JIR.
L’Artane est un médicament délivré sur ordonnance, prescrit aux personnes souffrant de la maladie de Parkinson. Il est couramment détourné de son usage normal.

Toujours plus de débris

Après La Réunion et le Mozambique, ce sont les débris d’avion retrouvé à Rodrigues qui vont être examinés par des experts malaisiens à Maurice cette semaine, annonce Défi média.

Défi média 4 4 16«Mercredi, un couple réunionnais a recueilli, sur une plage de Rodrigues, un débris d’avion provenant probablement de l’appareil MH 370 de la Malaysian Airlines», avance le site.
Le débris d’avion va être acheminé demain mardi par bateau à Maurice. Il devrait ensuite rejoindre un centre d’expertise en Asie pour une authentification.

Par ailleurs, le 22 mars dernier, un autre débris a été recueilli sur la plage de Mossel Bay en Afrique du Sud. Les autorités malaisiennes et australiennes pensent que le débris proviendrait également du Boeing disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord.

Alliances et consignes de vote aux Comores

Enfin, des nouvelles de la présidentielle aux Comores. «L’heure est aux tractations», raconte RFI alors que les alliances et les déchirements vont bon train.

A une semaine du scrutin, «l’actuel vice-président Mohamed Ali Soilihi s’est assuré le soutien des candidats classés en 5e et 6e position au tour préliminaire. L’alliance la plus importante est celle avec le parti Juwa, dont le leader est l’ex-président Ahmed Abdallah Sambi. Il a annoncé son soutien à un autre ancien président, Azali Assoumani.»

Nombreux sont ceux qui s’accordaient à dire que le candidat qui obtiendrait le soutien de Juwa serait le mieux placé pour remporter cette élection. Seulement voilà, le parti Juwa se désagrège… car la consigne de vote a du mal à passer. «Le colonel Azali était devenu président lors d’un coup d’Etat en 1999 durant la grave crise de séparatisme qui avait secoué l’île d’Anjouan dès 1997. Une partie de l’histoire que certains Anjouanais blessés dans leur chair ne peuvent oublier.»
Le second tour est toujours prévu pour le dimanche 10 avril.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...