26.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 juin 2024
AccueilFil info71ème anniversaire de la victoire de 1945: les commémorations à Pamandzi

71ème anniversaire de la victoire de 1945: les commémorations à Pamandzi

Mayotte s’est naturellement associée aux commémorations du 8 mai 1945, date de la victoire sur l’Allemagne nazie. Pour ce 71ème anniversaire, une cérémonie s’est déroulée ce dimanche 8 mai matin sur la place de l’ancienne mairie à Pamandzi, présidée par le sous-préfet Bruno André.

les commémorations à Pamandzi en ce 8 Mai 2016
Les commémorations à Pamandzi en ce 8 Mai 2016

Pour l’occasion, tous les corps de l’armée à Mayotte étaient représentés: un peloton de commandement et de logistique du DLEM, un peloton de gendarmerie mobile, un détachement de l’élément de base navale ainsi qu’une section de la 2ᵉ compagnie de formation professionnelle du BSMA.

La cérémonie a débuté par les honneurs à l’étendard et la revue des troupes par le lieutenant-colonel Bariety, commandant militaire de Mayotte.

Ce sont ensuite deux gendarmes qui se sont vu remettre une décoration des mains du lieutenant-colonel Pech. Il s’agit du maréchal des logis chef Christophe Chamayou, maître-chien du commandement de gendarmerie de Mayotte, qui a reçu la médaille militaire pour ses 25 ans et 3 mois de service. Il est par ailleurs titulaire de la médaille de la défense nationale échelon or et de la médaille d’honneur pour actes de courage et de dévouement, échelon bronze.

Deux médaillés en ce 8 Mai 2016
Deux médaillés en ce 8 Mai 2016

Le second médaillé est l’adjudant-chef Stéphane Vacher, adjoint au commandant de la brigade territoriale autonome de Mzouzia. Il a reçu la croix du combattant pour son action menée lors de ses détachements en République du Kosovo. Il est par ailleurs titulaire de la médaille de la défense nationale échelon or, de la médaille commémorative française «ex-Yougoslavie» et de la médaille de reconnaissance de la Nation. Il totalise 27 ans et 2 mois de services.

La cérémonie s’est conclue par un dépôt de gerbes par Attoumani Mohamed, président des anciens combattants, Mahafourou Saïdali, maire de Pamandzi, Raïssa Andhum, 3ème vice-présidente du Conseil départemental, le lieutenant colonel Rémy Bariety et le sous-préfet Bruno André, au pied du monument aux morts.

 8 Mai 2016 les commémorations à Pamandzi présidée par Bruno André (Photo: préfecture de Mayotte)
8 Mai 2016 les commémorations à Pamandzi présidée par Bruno André (Photos: préfecture de Mayotte)

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139114
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139114
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139114
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139114
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139114
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139114
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...