25.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 juin 2024
AccueilFil infoLes Cadis et les Oulémas de Mayotte dénoncent «une haine sourde contre...

Les Cadis et les Oulémas de Mayotte dénoncent «une haine sourde contre la société»

L’Union des Kadis et des Ulémas de Mayotte (UKUMA) a réagi après les événements de Nice par la voix de son président Elmamouni Mohamed Nassur.
Voici son communiqué.

El Mamouni Mohamed Nassur traduisait les propos du Grand Cadi
El Mamouni Mohamed Nassur

«Encore une fois des innocents, hommes femmes et enfants, sont tombés sauvagement assassinés par une main qui ne choisit pas de cible mais qui tue tout simplement tout ce qui se trouve sur son chemin.

Aucune idéologie! Aucune croyance! Rien qu’une haine sourde contre la société qui l’a vu naître et grandir et devenir un criminel terroriste qui ne recule devant rien pour violenter, agresser la société à qui il appartient malgré tout.

Cet acte barbare à Nice dont les moyens utilisés sont inédits ne constitue-t-il pas un signe fort qui indique que notre société est malade ? n’est-il pas indicateur que nous vivons dans un autre temps qui demande une nouvelle forme de vie où l’état d’urgence ne doit plus être considéré comme une mesure d’exception mais comme une donnée permanente de la dynamique des sociétés des temps modernes ?

Cet horreur dans nos murs par des progénitures issues de nos milieux doit nous interpeler à trouver les moyens d’éradication et pour cela tous les leviers doivent être actionnés pour que cette culture de violence terroriste ne puisse pas s’épanouir.

Ainsi il est essentiel de considérer que la citoyenneté française doit être refondée dans sa pluralité qui doit s’obliger à unir et non à opposer des français d’origine étrangère qui se considèrent exogènes à la République qu’ils haïssent et violentent lourdement.

Etre français doit devenir un état d’esprit et de culture et non seulement un statut d’appartenance et de séjour. C’est pour cela qu’il est urgent qu’une discipline de la citoyenneté française intègre les enseignements obligatoires des programmes de l’éducation nationale et cela à tous les niveaux.

Les Ulémas musulmans de France doivent quitter leur torpeur et s’attacher à travailler clairement pour que les valeurs de l’Islam participent complètement à l’édification de cette nouvelle société qui pointe et dont l’idéologie c’est « tout et tous contre la violence terroriste ».

Mayotte est en deuil comme toute la France. Mais comme une seule personne, levons-nous et disons non au terrorisme quelque en soit son origine. Les musulmans que nous sommes, nous avons une grande responsabilité à rendre les choses claires et outiller nos enfants pour ne pas tomber dans les pièges des fanatiques ignorants de nos vraies valeurs qui ne s’opposent en rien à celles de la République.»

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...