27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilOcéan IndienL’archipel des Maldives exclu des «Îles Vanille»

L’archipel des Maldives exclu des «Îles Vanille»

Iles vanilleAutour de la table, l’ensemble des représentants des six îles de l’océan Indien (Réunion, Maurice, Madagascar, Comores, Seychelles et Mayotte) a pris la décision d’exclure les Maldives. Non présents lors de cette réunion, les représentants de l’archipel ont été prévenus ce mardi de leur exclusion.

«Le contexte général a pesé pour prendre cette lourde décision», explique le directeur de l’association des Îles Vanille, Pascal Viroleau. Parmi les griefs reprochés aux Maldives, le manque de participation active au dispositif Îles Vanille. «Les Maldives ne font pas partie des membres qui se sont le plus impliqués au sein de l’association», précise Pascal Viroleau. À l’écouter, la décision était dans les tuyaux depuis un certain moment.
Mais il fallu attendre que l’ensemble des représentants des îles puissent se réunir. Une question d’agenda.

Au-delà du manque d’implication, il y a surtout la question éthique et le contexte international qui ont joué dans cette exclusion. En 2012, les Maldives ont été le théâtre d’un coup d’état marqué par l’arrivée d’Abdul Yameen à la tête du pays, le demi-frère d’Abdul Gayoom, ancien dictateur des Maldives, chassé du pouvoir en 2008. Mais c’est la suite des événements qui posait question: En 2014, les Maldives ont décidé de rétablir la charia et la peine de mort a fait son retour, même pour les enfants à partir de 7 ans.

Des citoyens privés de droits

Dans notre région, une pétition a fait écho à cette situation. Elle demandait à la Région Réunion (participante au dispositif touristique des Îles Vanille) d’agir pour que les Maldives soient exclues de l’association. «La France, la Réunion et l’Europe doivent cesser de financer la promotion du tourisme aux Maldives, qui constitue la principale source de revenus du pays. Ainsi, nous demandons aux autorités compétentes d’ajourner immédiatement toute participation au dispositif des îles Vanille.»

Fin 2015, l’état d’urgence a été décrété dans tout le pays, privant les citoyens de leurs droits, une situation d’autant plus alarmante que l’archipel des Maldives est désormais connu comme étant un réservoir à combattant pour l’organisation «État islamique».

«Tous ces éléments ont joué», reconnaît le directeur des Îles Vanille. Cet ensemble de paramètres a conduit les membres des six autres îles à exclure définitivement les Maldives de l’association. Elles ne sont désormais plus que six à faire partie de ce dispositif.

RR, le JDM
Avec le JIR.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...