22.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilEducationLes nouveaux cadres de l’éducation nationale planchent sur la sécurité

Les nouveaux cadres de l’éducation nationale planchent sur la sécurité

Stéphane Planchard démarquait l'éducation parentale de l'éducation nationale
Stéphane Planchant a animé les débats autour de la circulaire interministérielle

La Préfecture, le Commissariat de Police, la Gendarmerie, le Palais de Justice, Météo France et le Vice-rectorat, sont intervenus au vice-rectorat ce samedi matin, sur les questions sécuritaires propres à leurs domaines respectifs.

Une rencontre organisée tous les ans à Mayotte, et qui entre dans un cadre précis, comme l’explique au JDM Stéphane Planchant, le directeur de cabinet de la vice-recteur de Mayotte : « L’accueil des cadres se fait traditionnellement en 3 temps. Le premier s’est déroulé en mai à Paris avec le Séminaire des cadres en partance pour l’Outre-mer. La rencontre de ce samedi à Mayotte lui fait suite, pour ensuite clore avec l’accueil des nouveaux arrivants à Mtsangabeach samedi 27 août, où il sera question de pluri-culturalité. »

Évolution des risques

Il était surtout question ce samedi, de la circulaire que les ministres de l’Intérieur et de l’Education nationale ont transmise aux rectorats et aux chefs d’établissement. Elle tourne autour de deux points : le renforcement de la sécurité dans les établissements et la riposte à des intrusions, en cas d’attaque terroriste.

Jusqu’à présent, les échanges avec les cadres évoquaient surtout les préventions des incendies ou les risques extérieurs, comme les accidents chimiques, « nous avons donc sensibilisé les nouveaux cadres aux risques propres à Mayotte, mais tout en restant dans l’esprit de la circulaire interministérielle. »

Proximité des interlocuteurs

Barbelés au collège de Chiconi
De plus en plus d’établissements doivent se protéger contre les intrusions

Qui recoupe néanmoins les problématiques vécues ici en terme d’intrusions extérieures dans le cas notamment de règlement de compte entre bandes rivales, « sur ce sujet, les opérations de sécurisation en cours vont se poursuivre. »

Quand à la radicalisation, le sujet sera abordé samedi prochain, « c’est un des aspects pluriculturels qui sera abordé sous l’angle de la prévention. Notons que cette année, c’est Younoussa Abaine qui présentera le rôle des cadis à Mayotte. »

Mayotte offre par l’étroitesse de son territoire, quelques avantages sur ce sujet : « C’est rare qu’une académie propose à ses cadres une rencontre où sont présents la directrice de cabinet du préfet, le vice-procureur ou le commissaire ! »

Ces responsables sont-ils prêts ? « Quand on est cadre, il faut être informé au mieux pour être réactif et le plus rassurant possible en cas de crise. »

Samedi prochain, ce sont 350 enseignants qui sont attendus à Mtsangabeach.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...