27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilFaits diversUn Mahorais, incendiaire suicidaire, condamné à deux ans de prison à La...

Un Mahorais, incendiaire suicidaire, condamné à deux ans de prison à La Réunion

Palais de justice de Saint-Denis de La Réunion (Crédits photo: JIR)
Palais de justice de Saint-Denis de La Réunion (Photo: JIR)

«C’est la troisième affaire de ce type qui passe en comparution immédiate en moins de dix jours!» s’agace la vice-procureure au tribunal de Saint-Denis, à La Réunion, Véronique Maugendre. À la barre, Dimassi Ben Radjab, 24 ans, fait profil bas. Il est jugé pour avoir incendié l’appartement où il vit avec son fils et la mère de celui-ci, à Saint-André. «À chaque fois, les prétextes sont complètement dérisoires, voire farfelus, poursuit la parquetière. La semaine dernière, c’était pour un mauvais regard. Ensuite, c’était parce que madame ne faisait pas assez le ménage et aujourd’hui, c’est parce que madame ne serait pas fidèle!»

La magistrate ne décolère pas. Heureusement dans cette affaire, aucune victime n’est à déplorer. Pour sa part, Dimassi Ben Radjab reproche donc à sa compagne de le tromper de manière éhontée. «Le matin, elle a essayé de me rendre jaloux, explique-t-il. Je me suis énervé parce que je suis fidèle et pas elle!»

«J’étais en colère»

Palais de justice de Saint Denis à La Réunion (Crédits photo : JIR)
Palais de justice de Saint-Denis à La Réunion
(Photo : JIR)

Seul moyen pour lui apparemment d’exprimer ce mal-être: «C’est le suicide», lâche-t-il. «J’ai commencé à mettre le feu au balcon puis dans la salle de bains». Son épouse se trouve alors à l’extérieur. Son enfant, dans le parking. Alertés, les pompiers auront tout le mal du monde à le raisonner pour qu’il ouvre la porte de l’appartement. Le locataire, qui a 0,54g d’alcool dans le sang, les menacera même à l’aide d’une barre de fer qui servira finalement à briser toutes les vitres du camion des soldats du feu.

«Dieu merci, la bouteille de gaz qu’il a aussi ouverte n’a pas eu le temps de chauffer et d’exploser», apprend-on de la bouche du président du tribunal. «Vous vouliez vous suicider. Ce n’est pas interdit mais faites-le seul au moins!» lâche-t-il à l’adresse du prévenu, un brin provocateur.

«J’étais en colère», commente le prévenu qui a quelques condamnations au compteur pour violences. Etant originaire de Mayotte, il est en effet déjà connu du tribunal de Mamoudzou. Hier lundi, il a écopé d’une peine de deux ans de prison dont la moitié ferme. C’est un peu moins que ce qu’a requis le parquet. A sa sortie de prison, il devra entamer des démarches pour «se soigner» et trouver du travail.

RR, le JDM
avec le JIR.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...