29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilorangeEn visite surprise aux vœux des Outre-mer, François Hollande appelle à régler...

En visite surprise aux vœux des Outre-mer, François Hollande appelle à régler le "problème migratoire" à Mayotte

François Hollande et Ericka Bareigts à la cérémonie des voeux du ministère des Outre-mer
François Hollande et Ericka Bareigts à la cérémonie des voeux du ministère des Outre-mer

«Je sais tous les problèmes qu’il reste à régler dans les territoires ultramarins. Mais on a fait, on a fait beaucoup». La petite phrase est de François Hollande à son arrivée au ministère des Outre-mer. Le président de la République a fait un déplacement surprise lors des vœux de la ministre Ericka Bareigts.

Le chef de l’Etat a insisté sur «l’emploi, l’emploi des jeunes», même s’il «n’ignore pas le taux de chômage dans les départements et territoires ultramarins», très supérieurs à la moyenne nationale. Il a également mis en avant la loi sur l’égalité réelle Outre-mer, destinée à réduire les écarts de développement entre les Ultramarins et les Métropolitains. Le texte a été adoptée par l’assemblée. Il est examiné depuis ce mardi par les sénateurs. «Je suis fier qu’on puisse porter ce texte jusqu’au bout», a-t-il expliqué.

«Nous allons le faire voter je l’espère dans les prochains jours», a-t-il dit, et «je m’engage à ce que cette loi puisse être mise en œuvre dès 2017». «Il est important qu’on montre les premiers signes notamment en terme d’égalité dans les prestations sociales», a-t-il précisé. Ce projet de loi découle des 60 engagements qu’il avait avancé lors de la campagne présidentielle de 2012.

Le problème migratoire

François Hollande a reconnu qu’il y avait «encore à faire et jusqu’aux derniers jours». Pour Mayotte, le président a insisté pour «agir et régler le problème des questions migratoires». Il a également cité les accords de Papeete, qui doivent être signés avec la Polynésie «pour respecter la parole donnée», le pacte de Guyane, «une région qui sur le plan scolaire et sur le plan de la sécurité, a besoin de la solidarité nationale».

Pour ericka Bareigts, les Ultramarins doivent se montrer fiers
Pour ericka Bareigts, les Ultramarins doivent se montrer fiers

La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, a également insisté dans son discours sur la loi Egalité réelle Outre-mer, mais aussi sur la «fierté» que les différents gouvernements socialistes ont «redonné» aux Outre-mer depuis 2012, «en les replaçant au cœur de la République», et «en faisant revenir l’Etat dans ces territoires», délaissés selon elle par la précédente majorité.

Les progrès de Mayotte

«Je veux évoquer Mayotte car la départementalisation de ce territoire, en 2011, fut réalisée dans l’impréparation la plus complète», a fait valoir Ericka Bareigts. «Depuis notre arrivée, en 2012, nous avons déployé des efforts sans pareil pour le 101ème département de France ! Là encore, des progrès notables ont été enregistrés!» a-t-elle affirmé.

Répétant que les Outre-mer ne «quémandaient pas», elle a invité les Ultramarins à rester «fiers», soulignant que la France était «océanique» et «plurielle», et «pas uniquement hexagonale».

François Hollande est un habitué des visites au ministère des Outre-mer. Il s’était déjà rendu l’année dernière aux vœux de la ministre.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...