27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 28 février 2024
AccueilFil infoBilan de la 1ère conférence nationale pour la Sécurité Outre-mer

Bilan de la 1ère conférence nationale pour la Sécurité Outre-mer

Les policiers métropolitains et natifs de l'île à parité
A Mayotte, présentation des troupes de policiers au ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux

L’avion du ministre de l’Intérieur bloqué au sol à Mayotte ne lui aura pas permis d’y assister : la 1ère conférence nationale pour la Sécurité Outre-mer organisé par son ministère avec celui des Outre-mer (MOM), s’est donc déroulée en son absence hier.

Après avoir évalué le Plan Sécurité propre à Mayotte, il s’agissait pour les acteurs – préfets, parlementaires, magistrats, élus locaux, fonctionnaires de police, militaires de la gendarmerie et représentants des associations – de “dresser le bilan des actions entreprises dans le cadre du plan sécurité outre-mer lancé en juin 2016 et de partager les bonnes pratiques.”

Selon le MOM, “les engagements du Gouvernement se traduisent par des mesures concrètes en matière d’effectifs, ce sont 563 policiers et 310 gendarmes qui ont été affectés ou projetés dans les outre-mer en 2016 et 2017, pour un objectif initial de 370 policiers et 242 gendarmes. Les mesures propres à chaque territoire ont été détaillées, notamment en matière d’immobilier, “les nouveaux commissariats de Fort-de-France et de Cayenne seront respectivement livrés en 2018 et 2020.”

Tous les acteurs ont insisté sur la nécessité de co-construire les politiques de prévention de la délinquance avec les acteurs de terrain, pour permettre une adaptation fine aux spécificités et aux enjeux de chaque territoire.
La coordination et la mise en commun des actions constituent ainsi l’un des axes forts du Plan de sécurité outre-mer. La dynamique est lancée, puisque depuis juin dernier, 74 conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) ont été créés. Une table-ronde a permis de revenir sur les meilleures pratiques qui y sont développées.

Les échanges ont aussi souligné l’importance du rôle des associations dans le domaine de la prévention, aux côtés des collectivités. L’accent a notamment été mis sur les actions menées auprès de la jeunesse.

Une table-ronde a permis de revenir sur les nouveaux dispositifs prévus par le « plan sécurité outre-mer » pour la sécurité routière, en matière de sensibilisation et de répression.

Enfin, les acteurs des territoires les plus concernés ont pu faire le bilan des moyens supplémentaires mis en oeuvre par l’Etat pour lutter contre l’immigration irrégulière.

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139513
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139513
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139513
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139513
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139513
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139513
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...