27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilEducation29 écoles de Mayotte relèvent le défi «Recylum», pour apporter de l’électricité...

29 écoles de Mayotte relèvent le défi «Recylum», pour apporter de l’électricité à des écoles de pays en développement

De Tsingoni à Bandrélé, de Chiconi à Dzaoudzi, de Sada à Mamoudzou, dès aujourd’hui, 29 écoles élémentaires mahoraises, réparties dans tout le département, relèvent le «Défi Récylum»

L'opération Recy-lum: une opération citoyenne transposée à Mayotte
L’opération Recy-lum: une opération citoyenne transposée à Mayotte

Cette opération éco-citoyenne et solidaire permet de sensibiliser les enfants à l’importance du recyclage en prenant l’exemple des lampes usagées. Les élèves qui participent au projet réalisent des défis, qui sont comptabilisés sur le site dédié www.defirecylum.com.

Tous les 1.000 défis réalisés, Récylum finance une mission d’électrification d’une école isolée dans le monde, par exemple à Madagascar, grâce à son partenaire Electriciens sans frontières. L’implication des élèves est ainsi valorisée.

Ces défis font appel à des aptitudes scolaires attendues des élèves de cycles 2 et 3: rédiger, communiquer, créer, enquêter et argumenter, tout en mettant en pratique des notions développées dans les programmes scolaires plus «classiques», comme le français, la géographie ou l’éducation civique. Ils s’inscrivent ainsi dans le Programme d’Éducation au Développement Durable de l’Éducation Nationale.

A Mayotte, 8.583 élèves sont concernés (du CP au CM2). Parmi ces défis ludiques et pédagogiques,
3 sont obligatoires : Lum’Info (afficher le Défi en magasin), Lumi’Box (créer une mini-boite de collecte) et Lumi’Presse (rédiger un article).
D’autres défis visent à envoyer une lettre à une école, à réaliser des interviews, à enquêter sur le recyclage ou à convaincre son entourage.

Grâce à cette initiative, plus de 40 écoles ont été électrifiées à travers le monde grâce à la mobilisation de près de 70.000 enfants en France depuis le lancement de la première édition du Défi Récylum en Métropole en 2013. Désormais, Mayotte est donc clairement impliqué dans l’opération. C’est le cabinet Insidens qui est le représentant de l’éco-organisme Recy-lum dans notre département.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Recyclum le défi

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...