27.9 C
Dzaoudzi
mardi 23 avril 2024
AccueilEnvironnementLa plage de Sada nettoyée, mais les Naturalistes demandent une action en...

La plage de Sada nettoyée, mais les Naturalistes demandent une action en amont

Nettoyage de la plage de Sada (©Naturalistes)
Nettoyage de la plage de Sada (©Naturalistes)

Samedi matin 8 avril, deux classes du lycée de Sada ont procédé au nettoyage de la plage de Sada. Les Naturalistes s’étaient chargés de la préparation logistique de l’opération (matériel, mobilisation des services techniques municipaux et du Sidevam) Au total, 74 personnes ont collecté cannettes, bouteilles, déchets métalliques et plastiques, encombrants divers. Comme lors des opérations précédentes tous les déchets collectés ont été évacués dans la journée par les services municipaux et le Sidevam.

Après les mangroves de Mtsapéré, Mangajou et Koropa, ce sont donc cinq opérations de nettoyage qui ont été réalisées en moins de 6 mois et qui ont mobilisé au total un peu plus de 750 personnes dont 440 élèves de lycée ou collège. Pour l’association des Naturalistes, l’implication des scolaires est indispensable pour sensibiliser les jeunes générations et amorcer le changement de comportement de la population sur la question des déchets. Ils invitent d’ailleurs les établissements scolaires qui voudraient entreprendre des opérations de sensibilisation et de nettoyage à prendre contact avec l’association*. Lors de chacun de ces nettoyages, ils associent les services municipaux, concernés au premier chef par la propreté de la commune, et le Sidevam, “qui s’est toujours montré un partenaire très réactif pour l’enlèvement des déchets”, indiquent-ils.

Les journées de sensibilisation et de nettoyage devront à coup sûr être poursuivies. Cependant l’association des Naturalistes attend des équipes municipales qu’elles mettent en œuvre une politique concertée de prévention qui évite à terme le rejet de déchets de toute sorte dans la nature et dans l’espace public. En effet, une semaine après le nettoyage de la mangrove de Koungou, des déchets s’étalaient sur le même site. “La sensibilisation est nécessaire mais aussi l’installation en quantité suffisante de bacs à ordures et de grilles de filtrage. Enfin les maires doivent user de leur pouvoir de police à l’égard des contrevenants”, demandent les Naturalistes, “Ces conditions sont nécessaires pour transformer Mayotte en une île propre et accueillante, pour les résidents et les touristes.”

*02 69 63 04 81

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...