27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 28 février 2024
AccueilEnvironnementLes baleines sont des animaux fragiles, à approcher avec modération

Les baleines sont des animaux fragiles, à approcher avec modération

Dans le lagon de Mayotte en 2014 (crédits photo: JDM, tous droits réservés)
Dans le lagon de Mayotte en 2014 (crédits photo: JDM, tous droits réservés)

En ce mois d’octobre, la saison baleine bat son plein, et les vacances approchent ! Les conditions d’observation sont exceptionnelles mais cela ne doit pas nous faire oublier que dauphins et baleines fréquentent les eaux chaudes et calmes de Mayotte pour accomplir des étapes importantes de leur cycle de vie, notamment leur reproduction. “Une chance qu’il faut préserver !”, avertit le Parc Marin de Mayotte qui communique sur les bons réflexes.

Mayotte a la chance d’accueillir de juillet à octobre les baleines qui viennent de l’Antarctique pour mettre bas dans le lagon et pour élever leurs petits. Quiétude, biodiversité, courants, profondeurs et températures, circulation sans obstacles, diversité d’habitats… sont autant de facteurs qui favorisent la présence de ces espèces emblématiques. C’est donc une chance de pouvoir les observer dans leur milieu naturel. Or la fréquentation du lagon augmente et il appartient à chacun de contribuer au maintien de ces conditions favorables.

Quand les baleines élèvent leurs petits, elles ont besoin de calme. Si elles sont harcelées par une nuée de bateaux qui s’approchent trop près et les obligent à fuir, elles iront trouver ailleurs des eaux plus tranquilles. Il est donc dans l’intérêt de tous, y compris pour l’avenir de l’activité d’observation des baleines à Mayotte, de respecter la réglementation qui exige de ne jamais les perturber.

Conditions d'approche
Conditions d’approche

Il n’est pas difficile de respecter la quiétude de ces animaux majestueux. Il suffit de suivre quelques règles simples qui permettent d’éviter tout dérangement. Ces règles sont annoncées dans la charte d’approche respectueuse des mammifères marins que le Parc a élaborée en 2013 à destination des plaisanciers :

1. Prendre le temps de comprendre le comportement de l’animal avant toute approche
2. Eviter d’approcher les animaux vulnérables, notamment les baleineaux et delphineaux
3. Respecter une distance minimale de 100m pour les baleines
4. Ne pas approcher les baleines après 14h pour garantir une période de calme dans la journée
5. Ne pas se mettre à l’eau avec les animaux
6. Pas plus de 2 bateaux à la fois dans la zone d’observation
7. Limiter l’observation à 30 minutes
8. Réduire la vitesse à 5 nœuds en approchant

Les agents du Parc vont à la rencontre des plaisanciers en ce mois d’octobre afin de leur expliquer les bonnes pratiques avant leur départ en mer.
Venez les rencontrer sur le ponton de Mamoudzou : dimanche 1er, samedi 7, samedi 14, dimanche 15 et dimanche 29 octobre.
A cette occasion, vous pouvez vous engager pour la préservation des mammifères marins en signant vous aussi la charte d’approche !

Rappel du PNM  : l’observation des mammifères marins est une activité réglementée
L’activité d’observation des mammifères marins est encadrée par une réglementation nationale qui interdit leur perturbation intentionnelle et un arrêté préfectoral définissant les règles strictes d’approche des mammifères marins.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139513
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139513
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139513
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139513
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139513
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139513
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...