29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
AccueilorangeLe maire de Saint-Denis envoûté par le debaa

Le maire de Saint-Denis envoûté par le debaa

Dans le cadre des journées européennes du Patrimoine, l’on célébrait à La Réunion « les patrimoines » : patrimoines matériels et immatériels, réunionnais mais aussi régionaux. C’est ainsi que le debaa s’est invité dans un lieu étonnant : le fortin de La Redoute.

Non loin du quartier populaire du Bas de la Rivière à l’entrée ouest du chef lieu réunionnais, se trouve le quartier militaire de La Redoute. Théâtre de batailles historiques, la caserne héberge aujourd’hui l’état-major des forces armées de la zone sud de l’océan indien, une gendarmerie et le RSMA. Mais en ces journées européennes du patrimoine, ce sont des chants soufies qui s’échappent des lieux, comme une invitation.

C’est sur invitation de la Ville de Saint-Denis qu’Elena Bertuzzi et Laure Chatrefou ont mis en scène leur installation artistique dans le petit fort qu’abrite la caserne militaire. « Nous nous sommes adaptées au lieu » plaisante Laure Chatrefou, vidéaste, qui travaille depuis 6 ans avec l’anthropologue Elena Bertuzzi, sur le debaa. En effet, le fort qui était autrefois une prison militaire, ne permettait pas la mise en scène de la haie des danseuses, telle qu’imaginée par les deux artistes. Qu’à cela ne tienne, elles se sont adaptées pour permettre aux visiteurs de découvrir cette danse emblématique de Mayotte et pourtant encore trop méconnue.

Les visiteurs filmés

Le labyrinthe de voiles rappelle le châle des mahoraises, pour un côté mystérieux et envoûtant

Depuis plusieurs mois, grâce au soutien de la politique de la ville, les deux artistes travaillent avec des femmes mahoraises installées à La Réunion. C’est ainsi qu’est née la haie des danseuses, réalisée exclusivement avec des femmes de Saint-Denis, habitantes des quartiers de la Trinité et du Bas de la Rivière. Pour cela, elles se sont invitées à la Cité des arts, pour deux journées de tournage et d’enregistrement dans des conditions quasi-professionnelles.

Depuis 2013, « Au cœur du debaa » sillonne les routes du monde : de Mayotte à Paris, en passant par l’Italie et la Nouvelle Zélande. En constante évolution, la création va encore être enrichie puisqu’un nouveau module est en cours de réflexion : « Nous souhaitons que les visiteurs laissent une trace de leur passage, ils seront filmés à l’issue de leur visite et seront incités à participer au debaa ».

En ce samedi après-midi, c’est le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, qui a succombé aux chants envoutants des mahoraises. « C’est envoûtant » s’exclamait l’élu.

En 2019, deux événements majeurs vont également animer l’actualité du projet puisqu’un film de 35 minutes coproduit par Mayotte 1ère a été réalisé à partir des centaines d’heures de danse filmées par Laure Chatrefou. Les deux artistes sont par ailleurs invitées par le roi Mohamed VI du Maroc dans le cadre de l’exposition « Trésors de l’Islam d’Afrique » a venir présenter « Au cœur du debaa ».

M.C.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139519
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139519
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139519
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139519
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139519
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139519
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...