24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 12 juillet 2024
AccueilEconomieKawéni: 72M€ attendus de l'ANRU pour résorber "le plus grand bidonville de...

Kawéni: 72M€ attendus de l'ANRU pour résorber "le plus grand bidonville de France"

La mairie de Mamoudzou annonce le franchissement d'une étape supplémentaire dans la déclinaison du Nouveau Programme de Rénovation urbaine (NPRU) de Kawéni: le comité d’engagement se tiendra le 8 octobre à 14h dans les locaux de l’ANRU à Paris.

Le programme opérationnel d’opérations en vue d’un premier conventionnement, portée par la mairie de Mamoudzou, et visant à construire un nouveau visage pour Kawéni a été baptisé « KAWENI HIMA – notre projet urbain ». La mairie rappelle le contexte : “Kawéni a connu une urbanisation fulgurante de 1969 à aujourd’hui. En continuité du village historique, du poumon économique de Mayotte et d’une importante zone scolaire, il se développe aujourd’hui des zones d’habitat informelles et indignes”.

La ville a signé le 9 juin 2016 un protocole de préfiguration avec l’ANRU pour la définition et la programmation du Nouveau Projet de Renouvellement Urbain de Kawéni.

“L’enjeu est de résorber le plus grand bidonville de France et de réunir les conditions pour améliorer la qualité du cadre de vie et répondre aux besoins sociaux et économiques de la population.”

Un investissement de 124 millions d’euros

Le 21 juin 2018, l’ANRU et les partenaires ont validé les 5 orientations du NPRU et une intervention centrée dans un premier temps sur le secteur regroupant Kawéni Village, l’extension de l’habitat sur le secteur Bazama, la zone scolaire et la liaison village – zone scolaire.

Ce comité d’engagement regroupant l’ANRU et ses partenaires validera le 8 octobre à Paris le contenu du premier programme de renouvellement urbain et le montant des subventions attendues. 

Cette première partie concerne un montant total de 124 M€ avec une enveloppe attendue de l’ANRU de 72 M€ (opérations aménagement, équipement et ingénierie). Les 52 millions d’euros restant seront abondés par les fonds européens, l’Etat, la Caisse des Dépôts, le conseil départemental, la ville de Mamoudzou. D’autres maîtres d’ouvrage comme le vice-rectorat et la SIM vont compléter le programme d’investissement respectivement pour le renforcement des équipements à vocation sportive et périscolaire, et la construction de logements (hors financement ANRU).

Les opérations visent la création d’espaces partagés, de places publiques, l’aménagement de voiries et de réseaux et la résorption de l’habitat indigne.

Le programme prévoit également :

– la construction d’une nouvelle offre de logements locative sociale et intermédiaire, et une intervention pour l’amélioration de l’habitat privé,

– des dispositifs pour l’accompagnement des constructeurs, et la maîtrise de l’espace et de l’urbanisation, indispensable à la préservation de notre environnement,

– des actions pour favoriser l’accès à l’emploi, à l’éducation, à la santé, aux droits et à la formalisation d’activités économiques de services. Les équipements publics sont programmés.

La mise en œuvre de la décision du comité d’engagement se traduira par la signature d’un premier conventionnement entre la ville de Mamoudzou, l’ANRU et ses partenaires.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...