23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 juillet 2024
AccueilEconomieLe conseil départemental s'initie à la future gestion des fonds européens

Le conseil départemental s'initie à la future gestion des fonds européens

Ali Debré Combo explique avoir participé activement à ce séminaire

Une délégation du Conseil Départemental menée par le président de la majorité Ali Debré Combo accompagné de Ben Amar Zeghadi, directeur de la CRESS Mayotte et du Dr Laurent
Georgeault responsable développement durable de la CCIM a participé cette semaine à un
séminaire dédié aux RUP au cœur de l’Europe, les bilans de la programmation 2014-2020 et les perspectives post 2020.

Au programme, des ateliers sur l’approche territoriale des cofinancements européens pour le volet urbain en outre-mer, (Investissement Territorial Intégré – ITI), environnemental, sociale, recherche et innovation, ont eu lieu. Par ailleurs, les bilans d’avancement de chaque programme opérationnel des neuf RUP, les règlements en matière de contrôle d’audit, les outils de cofinancement européens et les perspectives post 2020 ont été abordés.

La prochaine programmation reflètera les nouvelles priorités de l’Europe dont la politique est désormais tournée vers la recherche de pointe, l’économie numérique, la défense, la protection des citoyens et l’accès au marché unique. Les grandes lignes concernent essentiellement une enveloppe dédiée aux RUP, une baisse des enveloppes dédiées à la politique de cohésion et à la PAC (POSEI), et du taux de cofinancement européen.

En outre, Ali Debré Combo, est intervenu à la table ronde sur les perspectives pour les fonds Européens dans les RUP françaises dans le nouveau cadre financier Pluriannuel post 2020 aux côtés des collectivités de la Guyane, de la Martinique et de la Guadeloupe.

En présence des représentants de la Commission européenne, du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, du Ministère des Outre-mer, du Commissariat Général à l’Égalité des Territoires, et des autorités de gestions, M. Combo a réaffirmé la volonté du Conseil Départemental de Mayotte d’assurer son légitime rôle d’autorité de gestion à la prochaine programmation 2021-2027.

Par ailleurs, il a pu souligner avec ses homologues l’importance de la prise en compte des
spécificités des RUP, et, pour Mayotte en particulier, les besoins d’une politique de rattrapage sur les infrastructures de base -assainissement, port, aéroport … Il a ainsi exprimé sa satisfaction quant au maintien de l’allocation spécifique RUP FEDER et FSE et au maintien du financement aéroportuaire dans la programmation 2021-2027. Il reste néanmoins vigilant à toute baisse des taux de cofinancement.

De plus, la simplification des procédures et la révision à mi-parcours prévus viennent confirmer la nécessité d’avoir une flexibilité au niveau Régional comme a pu en témoigner la CRESS en tant que bénéficiaire. La CCIM a, quant à elle émit des propositions de travail « mutualisables » avec les autres RUP, confirmant son rôle proactif dans la recherche de solutions pour notre territoire.

Enfin, la délégation a effectué des visites de bénéficiaires de fonds FEDER, FEADER-FEAMP et FSE.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139520
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139520
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139520
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139520
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139520
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139520
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...