29.9 C
Dzaoudzi
dimanche 16 juin 2024
Accueiljustice120 bangas et habitats illégaux démolis à Kawéni

120 bangas et habitats illégaux démolis à Kawéni

Dans un communiqué de presse, la préfecture de Mayotte fait le bilan des dernières opérations de démolition de bangas.

“L’État agit aux côtés des communes et des propriétaires fonciers dans la lutte contre l’habitat illégal, précaire et indigne.” Des procédures qui peuvent s’avérer longues et couteuses pour les propriétaires comme dans le cadre de l’affaire Batrolo.
“Sur la parcelle « Batrolo » à Kawéni, une opération d’ampleur inégalée visant à la destruction, sur décision de justice, de 80 habitats illégaux, indignes et précaires a été conduite. Elle s’est déroulée de la façon suivante :
– dimanche et lundi : opérations d’interpellations d’étrangers en situation irrégulière menée par la PAF, assistée par la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP);
– mardi, mercredi et jeudi matin : déconstruction puis destruction de 80 « bangas » ;
– jeudi après-midi : destruction dans le cadre de la flagrance, en partenariat avec la municipalité, les propriétaires fonciers dont le Conseil Départemental de Mayotte et les forces de l’ordre d’une quarantaine de « bangas » en voie de réinstallation dans le quartier de Bandrajou.
– ce week-end : les forces de l’ordre restent mobilisées et vigilantes en cas de nouvelles tentatives de réinstallations sans autorisation.”

Les tôles déposées en tas mettent à jour un véritable village

Une semaine que l’opération a débuté et ce sont près de 120 habitations de fortunes installées de manière illégale qui ont été détruites.
Où vont les familles délogées ?
“Des propositions d’hébergement temporaire ont été faites aux familles pendant les opérations. La quasi-totalité d’entre elles avait préféré un hébergement familial. Deux permanences supplémentaires de l’Association pour la Condition Féminine et Aide aux Victimes (ACFAV) ont été organisées jeudi après-midi et vendredi en urgence pour proposer de nouvelles solutions d’hébergement. En cas de besoin, les personnes nécessitant assistance sont invitées à prendre l’attache des travailleurs sociaux de leur commune ou du département pour accompagnement et orientation.”
La police sur le terrain Batrolo mardi 11 décembre 2018

Le communiqué termine et précise que: “L’État poursuit son engagement contre l’habitat illégal, indigne et précaire notamment dans le17 cadre d’une nouvelle procédure permise par la loi « ELAN » promulguée récemment et qui confère au préfet de Mayotte des pouvoirs dérogatoires du droit commun.”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139512
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139512
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139512
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139512
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139512
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139512
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...