27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 mai 2024
AccueilorangeAnnick Girardin à Mayotte pour la crise Covid : "Il nous faut...

Annick Girardin à Mayotte pour la crise Covid : “Il nous faut absolument gagner le combat”

C'est son premier territoire ultramarin que la ministre des outre-mer visite depuis le début de la diffusion du virus en outre-mer. Annick Girardin arrive avec le matériel nécessaire à une montée en puissance des hospitalisations et de la capacité de tests.

C’est une visite qui semble avoir été préparée en secret. Pas tout à fait, puisque Annick Girardin répondant à une question des journalistes venus l’attendre à l’aéroport, expliquait que “mes premiers déplacements dépendaient des résultats aux tests. Nous l’avons décidé il y a 3 jours.” Des services sanitaires présent sur le tarmac ont également pris sa température.

Comme nous l’écrivions, la ministre assistait ce lundi à Orly, au conditionnement et à l’embarquement de plus de 5,8 millions de masques par des vols affrétés par l’Etat à destination de la Guyane et des territoires des Antilles et de l’Océan indien. Pour Mayotte, c’est “un million de masques” qui sont prévus et qui arrivent “par un autre vol demain”.

L’avion présidentiel dans lequel est arrivée la ministre transportait du matériel de la plus haute importance, informait Dominique Voynet: “Dans la cargaison, nous avons un automate pour accroitre le nombre tests et 9 respirateurs pour développer l’offre de réanimation.”

Le matériel sanitaire déchargé de l’avion présidentiel

La ministre expliquait les raisons de sa venue dans un territoire qui concentre “la moitié des cas de tous les outre-mer”: “Il nous faut absolument gagner le combat contre la maladie à Mayotte. Je suis donc venue avec du fret et des hommes de la réserve sanitaire de l’armée. Et je souhaitais être aux côtés de ceux qui se battent en première ligne, les soignants, ceux qui jouent un rôle sécuritaire, d’éducation, mais aussi le préfet bien sûr, la directrice de l’ARS, les élus du territoire, notamment les maires, le président du territoire, et les parlementaires, d’ailleurs le sénateur Thani est avec moi.”

Sa petite phrase annonçant une baisse de la délinquance de 45% avait fait bondir les habitants de l’île. Mais la ministre qui ne manque pas de courage, a l’habitude des contextes tendus, elle qui était venue en pleine crise sociale en 2018, et n’avait pas eu peur de s’expliquer avec les manifestants, mégaphone en main.

Le programme de sa visite qui ‘na pas été officiellement communiqué, commence à 9h par le lycée Nord de Mamoudzou jusqu’à 11 heures, avant de se rendre dans un atelier de couture. Elle se rendra au centre hospitalier de Mayotte à 14h30 et elle visitera ensuite une maison médicale à Mamoudzou. A 19h, elle sera sur le plateau du journal télévisé de Mayotte la 1ere .

La rédaction

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

5 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139520
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139520
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139520
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139520
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139520
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139520
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...