28.9 C
Dzaoudzi
mardi 28 mai 2024
AccueilAfriqueFamine dans le sud de Madagascar : la situation est "vraiment critique"

Famine dans le sud de Madagascar : la situation est “vraiment critique”

A l'heure actuelle, la situation est devenue critique dans le sud de Madagascar et en particulier dans la région d'Androy. La sécheresse a créé une famine terrible, poussant les ONG à agir en France métropolitaine mais également à La Réunion. La fédération des associations malgaches de Mayotte a décidé de se mobiliser pour un appel aux dons.

JDM : Youssouf Thany, pouvez-vous nous présenter votre fédération en quelques mots ? 

Youssouf Thany : la fédération des associations malgaches de Mayotte regroupe actuellement 8 associations comprenant environ 50 membres chacune. Notre objectif est de fédérer des actions communes dans les domaines humanitaires et environnementaux. Nous organisons également fête nationale malgache à Mayotte et souhaiterions faire venir un membre du gouvernement malgache sur l’île afin de créer au moins un consulat honoraire. Il y a en effet beaucoup de ressortissants malgaches à Mayotte et ils souffrent d’un manque de représentation.

JDM : Quelle est la situation actuellement dans le sud de Madagascar ? 

Y.T. : Le sud de Madagascar et en particulier la région d’Androy souffre de la sécheresse depuis environ deux ans, mais cette année 2020 est réellement critique. Plus rien ne pousse à cause du manque d’eau et les gens meurent de faim et de soif. Ils ne vivent que de l’aide humanitaire déjà apportée par la métropole et La Réunion. Nous avons donc décidé d’apporter notre contribution en collaborant notamment avec la Croix Rouge de la région d’Androy. Nous avons déjà récolté pas mal de dons en vêtements et en aliments, mais nous souhaiterions désormais davantage de participation en espèces pour des raisons pratiques. En effet acheminer des dons en nature jusqu’à Madagascar dans le contexte sanitaire actuel s’avère compliqué.

JDM : Comment s’organise la collecte de dons ? 

Y.T. : Tout d’abord vous devez savoir que nous ne sommes pas seuls. Plusieurs associations mahoraises nous ont rejoint pour participer à cette collecte comme le collectif des citoyens de Mayotte ou encore l’association Hamaha. Les gens qui souhaitent faire des dons en espèce peuvent trouver le RIB du compte bancaire créé à cet effet sur la page facebook de la fédération des associations malgaches de Mayotte. Nous allons également organiser une grande quête sur la place de la République à Mamoudzou ce samedi 17 octobre. Avec ce que nous auront récolté, 5 personnes de la fédération partiront à Madagascar en finançant eux-mêmes leur billet d’avion (nous ne toucherons pas aux dons). Ils y achèteront des denrées alimentaires comme du riz, des haricots rouges ou encore du manioc, mais également de l’eau, dans les villes les plus proches de cette région rurale. Nous espérons ainsi contribuer à réduire la famine qui y sévit.

Propos recueillis par N.G

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...