24.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilFil infoLe recteur recevait Rivo pour toucher du doigt les avancées de la...

Le recteur recevait Rivo pour toucher du doigt les avancées de la feuille de route du Grenelle

Pour la 1ère fois de l’histoire de la revendication du SNUipp-FSU d’une indexation plus poussée, des écrits en attestaient la prise en compte. Idem pour la reconstitution des carrières des instituteurs recrutés par la collectivité de Mayotte ou la titularisation des contractuels. Pour un peu, on aurait pu penser que Rivomalala Rakotondravelo, son secrétaire général, avait écrit la feuille de route de l’académie de Mayotte pour le Grenelle, du moins sur cette partie.

Néanmoins, un peu comme Saint Thomas, le syndicaliste voulait toucher du doigt ces évolutions annoncées, et avait déclenché un appel à la grève pour ce 15 juin. Il était reçu à ce sujet par le recteur himself. Et retrace les avancées telles qu’elles ont déjà été mentionnées dans la feuille de route, avec la confirmation qu’il cherchait: “Tous les points évoqués dans la feuille de route du Recteur ont reçu l’aval du Ministre de l’Education Nationale et seront mis en œuvre.” Et le syndicat sera représenté dans un groupe de travail ministériel sur le Grenelle de l’Education qui se tiendra dans les jours à venir.

Le Comité  Technique Paritaire sera  également réuni avant la fin de l’année scolaire pour présenter le calendrier et les modalités de mise en œuvre des différents points évoqués dans la feuille de route (indexation des salaires, indemnité  spécifique, reprise en compte de l’AGS, …)

En ce qui concerne les mesures, “tout Mayotte basculera en REP+ en 2022”, c’est du moins à l’étude, ce qui sous-entend des moyens supplémentaires, “la titularisation des anciens contractuels se fera par concours interne, la mise en place de tickets restaurant sera étudiée, les anciens instit de la collectivité pourraient toucher une retraite acceptable si la mise en place de la hors-classe est validée, le système de la retraite chapeau n’étant pas encore validée par le ministre du Budget.

Des nouvelles qui vont dans le sens des revendications du syndicaliste qui se dit “vigilant” sur les suites données.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...