29.9 C
Dzaoudzi
samedi 2 mars 2024
AccueilFil infoIncendie à Koungou : la gendarmerie fait état de "plus d'une centaine...

Incendie à Koungou : la gendarmerie fait état de “plus d’une centaine d’individus très hostiles”

La gendarmerie revient sur le déroulé des évènements de cette horrible nuit du 27 septembre pour les habitants de Koungou. Qui attendent des mesures sécuritaires fortes.
Sur la journée de destruction du quartier insalubre de Carobole à KOungou, nous avions noté une présence massive des forces de l’ordre. 132 gendarmes départementaux et mobiles, étaient mobilisés, appuyés par l’hélicoptère de la SAG de Pamandzi, sous le commandement du colonel Capelle, commandant la gendarmerie de Mayotte.
Si quelques barrages ont été érigés en journée, c’est vers 19 heures que les violences ont débuté, que la gendarmerie juge “en représailles de l’opération” de démolition.
“Plus d’une centaine d’individus très hostiles et très mobiles, dressent des barricades enflammées à différents endroits du village sur la RN1, caillassent et pillent les automobilistes, blessant deux d’entre eux. Les militaires prépositionnés dans le village interviennent immédiatement tout en étant harcelés par les délinquants qui les ciblent par de jets nourris de projectiles. Ripostant par des grenades lacrymogène, ils parviennent à successivement disperser les assaillants et à rendre viable l’axe RN1.

Forte mobilisation en journée des forces de l’ordre

Vers 20 heures, les délinquants se déplacent dans le centre du village où ils vont successivement tenter d’incendier les locaux de la police municipale, piller une habitation principale, dégrader à coup de pierre des véhicules stationnés sur le parking de la mairie et en brûler deux, provoquant ainsi l’incendie partielle du bâtiment communal. Parallèlement, de nouvelles barricades ont été érigées à la hauteur de la maison d’arrêt de Majicavo, ralentissant ainsi la progression des sapeurs pompiers.

Pour rétablir l’ordre et sécuriser la population, 200 grenades lacrymogène et 5 tirs de LBD (Lanceur de balles de défense) ont été nécessaires. Le commandement de la gendarmerie de Mayotte (COMGENDYT) a mobilisé durant la nuit près de 66 militaires, appuyés par l’hélicoptère de la SAG de Pamandzi, deux équipages de véhicules blindés (VBRG) et 14 personnels de la Direction territoriale de la Police nationale. Par ailleurs, la BTA de Koungou en charge de l’enquête a bénéficié du concours des techniciens en identification criminelle de la CIC de Pamandzi pour les investigations. Elle a placé en garde à vue trois mineurs interpellés au cours des échauffourées.”
Lors de la réunion en mairie annexe ce mardi matin le commandant de la gendarmerie a assuré de la poursuite de la sécurisation des travaux de déblaiement du quartier Carobole.

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...