27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 30 mai 2024
AccueilEconomieMarché Ramadan : attention aux inscriptions mensongères

Marché Ramadan : attention aux inscriptions mensongères

Alors que la fréquentation des marchés Ramadan s'intensifie, notamment à Koungou ou sur le terre-plein de Mtsapéré, ils sont la cible de contrôles de la part des services de l’État.

Le 14 avril dernier à Kawéni, 4 agents du pôle Concurrence, consommation et répression des fraudes de la DEETS ont procédé au contrôle d’un conteneur transportant des produits alimentaires et cosmétiques en provenance de Madagascar.

Des prélèvements ont été réalisés sur des épices particulièrement surveillées en cette période de Ramadan mais aussi sur de la confiture et du miel, produits alimentaires régulièrement falsifiés (teneurs excessives en sucre). Les échantillons font l’objet d’analyses en laboratoire d’État, afin de s’assurer de la qualité et de la sécurité de ces produits pour le consommateur mahorais.

Le contrôle a également révélé la présence de produits cosmétiques non conformes à la réglementation : des savons entièrement fabriqués à Madagascar, étiquetés sous la dénomination « senteur de Mayotte » et gravés au dos avec la mention « Mayotte », sans aucune information sur la véritable origine du produit. “Il s’agit d’une pratique trompeuse qui engage la responsabilité de l’importateur, en délivrant une fausse l’indication sur l’origine du produit et induisant le consommateur en erreur”, mentionne la préfecture.

Les lots saisis

En l’absence d’évaluation de la sécurité sur ces cosmétiques, il représente un risque pour la sécurité des consommateurs. C’est pourquoi le lot incriminé, qui comprenait 3200 savons pour un poids total de 360 kg et une valeur d’achat de 2 530 € a été retiré de la circulation. Des suites répressives seront engagées.

Enfin, 1320 fioles d’huiles essentielles mentionnant des allégations thérapeutiques interdites devront être ré-étiquetées aux frais de l’importateur pour pouvoir être commercialisées.

Au travers de cette opération, la DEETS poursuit sa mobilisation continue autour de trois grands enjeux : la qualité et la sécurité des produits importés à Mayotte, en lien avec les Douanes et la DAAF, la loyauté des pratiques commerciales entre les professionnels et les consommateurs mahorais, le développement de filières locales, au travers d’une veille concurrentielle indispensable.

“Les actions de contrôle des services de l’État sont réalisées à tous les stades de la fabrication ou l’importation à la commercialisation. Les manquements constatés engagent la responsabilité des professionnels : ils doivent se renseigner en amont sur les réglementations applicables à leurs activités. Les consommateurs peuvent signaler un problème à une entreprise en toute transparence avec la répression des fraudes sur le site Signalconso.fr.”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...