22.9 C
Dzaoudzi
samedi 20 juillet 2024
AccueilEconomieLe président Ousseni rappelle les axes principaux du projet de mandature

Le président Ousseni rappelle les axes principaux du projet de mandature

Transports en commun, piscine ou quai, les principales infrastructures à réaliser sont rappelés dans un communiqué du conseil départemental, qui met l'accent sur la gratuite des barges et l'évolution vers une collectivité régionale.

Une séance plénière lui avait quasiment été consacrée: le projet de mandature du conseil département fait l’objet d’un rappel des enjeux, en mettant l’accent autour d’une des mesures phares, la gratuité des barges. Une annonce qui a été longuement commentée depuis, et pour laquelle nous présentions les arguments d’un spécialiste en la matière, Mohamed Hamissi, Directeur environnement, PCAET, Transport et mobilité à la CCPT. Il mettait en garde sur une décision qui ne serait pas en cohérence avec une vision globale des transports sur l’île, les autres modes de déplacement n’étant pas gratuits.

Le président du conseil départemental semble la maintenir, y voyant une mesure “sociale et écologique”, à décliner “sur la base d’un calendrier défini prochainement et après l’adoption d’une prochaine délibération en ce sens”.

Plus globalement, le projet de mandature repose sur trois piliers : le Développement qui comprend les déplacements, les infrastructures, l’économie, le Mieux vivre ensemble autour des solidarités, de la culture, du sport, de la formation, et enfin, « Changer d’ère » axée sur la gouvernance, les questions liées aux aspects institutionnels (commande publique, volet régional, gestion).

Projet de mandature, cnseil départemental, INTERREG, Mayotte
L’ensemble des élus, majorité et opposition, qui portent le projet de mandature

La 1ère partie prévoit la réalisation d’un certain nombre d’infrastructures importantes et emblématiques : quai n°1 de Longoni, bassin olympique de Kaweni, boulevard urbain de Mamoudzou…, et les autres, “des propositions concrètes dans de nombreux domaines de la vie quotidienne (jeunesse, formation….)”

D’autres exemples de réalisation au programme du projet de mandature sont connus: la mise en place de deux nouveaux amphidromes dès 2023, la création de trois lignes de transports en commun en site propre, développement des infrastructures numériques, renforcement de l’économie circulaire, soutien au monde agricole, coopération régionale, aide à domicile et accès au droit, création de lieux d’accueil enfants-parents, soutien à une université de plein exercice, promotion des arts et des traditions, création d’un véritable agenda culturel, pass culturel numérique, schéma directeur de développement des sports…

En termes de gouvernance, on nous assure que la culture de l’évaluation sera également confortée, que les projets de coopération intercommunale seront soutenus avec un plan pluriannuel sur cinq ans, et que l’évolution vers la Région  est en marche : “Je m’engage devant vous sur ce projet, que je n’ai pas souhaité construire comme un catalogue de mesures, mais comme un guide des orientations que nous portons pour Mayotte. La transformation de notre département en véritable collectivité régionale me tient notamment particulièrement à cœur », informe le président Ben Issa Ousseni. “Reste désormais à transformer l’essai, avec une équipe départementale plus motivée que jamais”.

Pour consulter le projet de mandature, cliquer ici.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...