24.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilEducationEnseignement du premier degré : le cocorico de Rivo

Enseignement du premier degré : le cocorico de Rivo

Le trublion du premier degré réveille ses troupes pour faire un point sur les avancées obtenues… issues de revendications qu’il a longtemps portées.
Rivomalala Rakotondravelo, qui vient d’être reconduit à la tête du Syndicat du premier degré SNUipp qu’il avait quitté en juillet en dénonçant de basses manœuvres, appelle les enseignants du premier degré à une réunion d’information syndicale le mercredi 9 octobre à 7h30, au Conseil général de Mamoudzou.

Vigilance sur l'équité
Vigilance sur l’équité

Il devrait rendre compte des dernières assurances reçues des ministères de la Fonction publique et de l’Education nationale quant au versement effectif de l’indexation de 5% des salaires : « les décrets seront publiés dans les prochains jours » assure-t-il, « avec un premier versement sur la paie du mois d’octobre ». Avec rattrapage depuis le 1er janvier 2013.
L’indexation des salaires sur le modèle des autres DOM est un de ses combats menés de longue haleine. Comme celui des constructions scolaires sur lequel il avait interpellé le candidat Hollande, alors en visite à Mayotte, qui s’était engagé sur la construction de 600 salles de classe avant la fin de son quinquennat. Alors que le SNUipp chiffre les besoins à 1000 salles.

L’État prend la main

Constatant l’état catastrophique des finances des communes, en charge des écoles du premier degré, Rivo était alors monté au créneau pour demander à l’État de prendre la relève d’un SMIAM (Syndicat mixte d’Investissement et d’Aménagement de Mayotte) qui n’arrive plus à assurer. C’est en cours. Le préfet a proposé la semaine dernière aux communes la création d’un Groupement d’Intérêt Public qui leur permettra de mutualiser leurs moyens dans le cadre d’une intercommunalité managée par la préfecture, « qui apporterait 97% de financement ». Le budget 2014 de l’Outre-mer ne prévoit cependant qu’une enveloppe de 20M€ pour les constructions scolaires des deux DOM Guyane-Mayotte… quand la seule remise aux normes des écoles mahoraises est chiffrée à 32M€ (rapport Sueur).

Autres avancées, « les congés bonifiés qui seront mis en place dès janvier 2014 », et l’indemnité d’éloignement « qui diminuera proportionnellement à la montée en charge de l’indexation des salaires. L’indemnité de sujétion géographique (ISG) entrera totalement en vigueur en 2017 ». Les personnels actuellement en poste à Mayotte « pourront rester au delà des 4 ans de séjour dès 2014 », et les professeurs des écoles de Mayotte pourront participer aux permutations nationales.
Des combats menés pour certains depuis plus de 6 ans, qui lui font dire « personne ne pourra aujourd’hui affirmer que nos actions sont restées vaines ».
A.P-L

Article précédentBriser le silence
Article suivantClic !
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139509
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139509
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139509
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139509
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139509
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139509
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...