26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilEconomieDessine-moi un avenir pour Mayotte

Dessine-moi un avenir pour Mayotte

Un Plan global de développement, Mayotte en a besoin. Soulaimana Noussoura vient de s’atteler à la rédaction d’un premier accord cadre auquel plusieurs personnalités apportent leur soutien.

Noussoura Soulaimana tente de fédérer autour de son projet
Noussoura Soulaimana tente de fédérer autour de son projet

C’est un brouillon, un premier opus, certes maladroit, mais qui a le mérite de poser le problème : Mayotte a besoin d’une vision de moyen et long termes. La départementalisation comme le statut de région européenne ne sont pas une fin en soi…

Noussoura Soulaimana, secrétaire départemental de CFE CGC, a concocté un « Accord-cadre portant proposition et de programmation en matière de développement économique, social et environnemental de Mayotte ». « Un travail initié depuis plusieurs mois qui a servi de base à la refonte du Pacte de Départementalisation réclamé par le député Ibrahim Aboubacar » indique-t-il.

Il rappelle en préambule son antienne fait-maison : « Un développement économique ne peut être viable que si sa finalité est sociale », et décline des priorités qui s’entassent pêle-mêle : l’école avec un accent sur les langues, les Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) accompagnées d’une aide à l’achat d’ordinateurs, l’extension du port de Longoni ou de la piste de Pamandzi, le réseau des transports en commun, l’autosuffisance alimentaire ou un plan de lutte contre le chômage axé sur la formation.

Feu le Pacte

Certains outils existent déjà, Fonds Mahorais de développement (FMDESC), Oseo, d’autres sont à mettre en place, Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce ou le Revenu Supplémentaire temporaire d’Activité (RSTA).

L'île va étouffer faute de planification
L’île va étouffer faute de planification

Le pacte actuel signé en préambule de la départementalisation de Mayotte, « n’est plus d’actualité pour le député Ibrahim Aboubacar, qui appelle à un document cadre. Le document final devra fixer les grandes orientations de développement du territoire (quel type de tourisme ou d’agriculture pour Mayotte ?) en partant de l’analyse de la situation actuelle, en passant par l’évaluation de solution, pour aboutir à une mise en œuvre, avec un décompte chronologique.

Plusieurs personnalités s’engagent sur le principe d’un accord cadre comme Ibrahim Aboubacar, le député Boinali Said Toumbou, le sénateur Thani Mohamed Soilihi, l’ancien député Mansour Kamardine, la conseillère économique et sociale Daourina Romouli, Said Bastoi président de la CGPME Mayotte, Ousseni Balahachi secrétaire général de la Cisma CFDT et le député européen de La Réunion-Mayotte Younous Omardjee.

Il conclut sur la nécessité pour Mayotte de glisser vers un statut de type « région ».

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...