26.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilSociétéRencontres sécurité : anticiper pour sauver des vies

Rencontres sécurité : anticiper pour sauver des vies

La prévention a déjà sauvé des vies humaines à Mayotte. C’est dans ce cadre que les 1ères Rencontres de la Sécurité se tiennent actuellement, et de manière décentralisée, dans l’île.

Il y a deux mois prés de Vahibé...
Il y a deux mois prés de Vahibé…

Il y a deux mois, un autobus de la société Matis prenait feu sur la route de Vahibé : si on n’a déploré aucune victime, c’est que les élèves comme le chauffeur avaient suivi une formation. La prévention, c’est l’axe majeur des 1ères Rencontres de la Sécurité. Elles se sont tenues en métropole du 16 au 19 octobre, et se déroulent jusqu’à samedi 2 novembre à Mayotte.

Les Rencontres de la sécurité ont commencé par une séquence ouverte aux élèves au lycée de Kahani ce mercredi matin, se poursuivront le jeudi 31 octobre par la sensibilisation des conducteurs aux ronds point Four à Chaux, du Stade et du Baobab, à la station Total de Passamainty et sur les barges et amphidromes, pour se conclure samedi par un « village rencontres de la sécurité » sur le parvis du Comité du tourisme, de 8h30 à 13h, avec différents stands d’information sur les métiers liés à la sécurité, une démonstration cynophile, de sauvetage d’homme à la mer etc.

C’est le lycée polyvalent de Kahani qui donnait donc le top départ en proposant à 17 classes de Seconde divers ateliers. Les élèves affectionnent toujours le test-choc qui met le passager dans la condition d’un choc frontal à 10km/h, ou les lunettes qui simulent la vision d’un conducteur alcoolisé à 0,5 et 1,05g par litre de sang. Un testeur de conduite en scooter, avec projection de ses réactions en live sur un écran, ou les réactions à avoir en cas d’urgence, autant d’ateliers qui accueillaient des élèves motivés.

Test d’évacuation d’un bus en flamme

« Vous êtes positif à l’alcotest, passez par la case prison »… le jeu du Maki, sorte de jeu de l’oie de la sécurité routière, a été inventé par les Céméa (Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active) qui le distribue gratuitement aux établissement

Les risques naturels exposés aux élèves
Les risques naturels exposés aux élèves

scolaire, « sous réserve d’organiser une animation » insiste Daniel Brichot, chargé de projet Céméa.

Le proviseur du lycée polyvalent, mais au trois quart professionnel, de Kahani,  Guy Munoz, est un habitué de la prévention : « je poursuis ce que je proposais déjà à Albi. C’est essentiel ici où les comportements au guidon d’un deux roues sont accentués par la dangerosité du réseau routier ». Une opération qui entre dans le programme des classes professionnelles.

L’opération d’évacuation d’un bus en flamme est en cours, « vous avez mis 1 minute ! » s’exclame Nicolas Rupert, responsable d’exploitation chez Matis… c’est 30 secondes de trop, « à partir de 30 secondes, les premiers décès peuvent survenir par inhalation de fumées toxiques ». Un incendie qui se produit à 90% à l’arrière des bus.

Christiane Dhumes, proviseur adjoint au lycée de Sada et chargée de mission de la sécurité routière compte « démultiplier l’opération sur les autres collèges et lycées de l’île ».

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...