25.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilSantéCoronavirus : Mayotte sous surveillance

Coronavirus : Mayotte sous surveillance

Alors qu’en métropole certaines suspicions de coronavirus font l’objet d’une large couverture médiatique, à Mayotte, les autorités ont choisi le silence pour ne pas inquiéter. Le dossier est pris très au sérieux, tant au niveau de la prévention que du suivi médical.

La plaquette de prévention éditée pour les pèlerins se rendant à La Mecque cette année
La plaquette de prévention éditée pour les pèlerins se rendant à La Mecque cette année

MERS-CoV : ce sigle est la nouvelle terreur des autorités de santé à l’échelle de la planète. Ce syndrome respiratoire (en anglais : Middle East Respiratory Syndrome coronavirus) est apparu chez un patient en avril 2012, après un séjour en Arabie Saoudite. Il est surveillé de très près car il est à l’origine d’une épidémie mortelle qui s’est répandue à d’autres pays du monde. L’OMS fait état de 144 cas confirmés d’infection dont 62 mortels.

A ce jour, l’Arabie Saoudite est le pays le plus touché par ce virus avec plus de 80% des décès. D’où l’attention particulière portés aux pèlerins qui font le Hadj. Les autorités craignaient une propagation importante de ce coronavirus à l’occasion de ce gigantesque rassemblement à La Mecque.
Depuis les retours du pèlerinage, plusieurs personnes ont ainsi été hospitalisées en métropole dans le cadre d’un dispositif de surveillance mis en place par l’Institut national de veille sanitaire (INVS).

A Mayotte aussi, des cas auraient été suspectés avant que leurs prélèvements se révèlent finalement négatifs. L’ARS (Agence régionale de Santé) nous a indiqué qu’à ce jour, «aucun cas d’infection à MERS-CoV n’a été confirmé chez des pèlerins mahorais de retour de La Mecque.»

Prévention en amont, surveillance au retour

Si l’Agence a visiblement choisi de ne pas communiquer sur les malades potentiels à Mayotte pour ne pas inquiéter, elle prend la situation très au sérieux. Elle a mis en place des opérations d’informations et de prévention à destination des pèlerins avant leur départ : des affiches ont été apposées au port et à l’aéroport de Pamandzi et une plaquette d’information «Recommandations pratiques pour les pèlerins de La Mecque» a été distribuée aux responsables des associations de fidèles avant le départ pour le Hadj.

Pour se préparer à leur retour, la “Cellule de veille et gestion des alertes” a transmis aux médecins du département un point sur les infections respiratoires aiguës à MERS-Cov. Ils ont ainsi à disposition les dernières informations sur la maladie et sur la procédure de signalement à la plateforme de veille et d’urgence sanitaires de l’ARS, en cas de suspicion d’un cas de coronavirus.

A ce jour, seuls deux cas avérés ont été identifiés en France en mai 2013. L’un est mort à Lille, le second n’est aujourd’hui plus porteur du virus mais reste encore hospitalisé.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...