25.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilSociétéChamassi, Chevalier de l’Ordre national du mérite

Chamassi, Chevalier de l’Ordre national du mérite

C’est un homme humble et courageux, un policier et un citoyen au service des autres, qui est au tableau de la décoration de Chevalier de l’Ordre National du Mérite. «Chams», comme il aime à se faire appeler, met ainsi Mayotte à l’honneur.

Chamassi entouré de ses références: Gandhi, Rosa Parks ou Nelson Mendela
Chamassi entouré de ses références: Gandhi, Rosa Parks ou Nelson Mendela

Qui ne connaît pas le capitaine de police nationale Chaharoumani Chamassi à Mayotte ? Son allure débonnaire et son calme ont eu raison de nombreuses crises. Outre ses 21 ans de carrière rappelés par sa nomination du 14 novembre 2013 au titre de Chevalier de l’Ordre national du mérite, c’est d’ailleurs sa gestion de la crise qu’a connue Mayotte en 2011 qui est ainsi saluée.

Capable de négocier des heures durant sans perdre son calme, souvent présent devant les caméras pour faire passer des messages forts en tant que chargé de communication, il porte la parole des citoyens de Mayotte avec justesse. Lui qui a fréquenté les bancs des écoles mahoraises, comoriennes, et métropolitaines (dans l’ordre), est porteur de cette double, voire triple culture qui lui permet de toujours trouver une solution de cohésion sociale.

La montée de la délinquance est son cheval de bataille, «c’est notre affaire à tous !» fut-il le premier à asséner dès janvier 2012.

Un rôle de médiation répété lors des 44 jours de manifestation en 2011
Un rôle de médiation répété lors des 44 jours de manifestation en 2011

Les éloges, il les prend comme ils arrivent, la nouvelle de sa décoration pour mérites rendus à la Nation française instituée par le général de Gaulle, tombe d’ailleurs alors qu’il est dans l’avion pour un stage à l’Ecole Nationale supérieure des Officiers à Paris sur la gestion de la communication en temps de crise…

Désormais peu saluée car trop souvent galvaudée, cette décoration est avec le capitaine Chamassi une fierté pour Mayotte qui voit ainsi l’un de ses enfants récompensé pour son dévouement à l’intérêt général.

Anne Perzo-Lafond

Prévention de la délinquance dans les écoles
Prévention de la délinquance dans les écoles

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...