26.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEducationFaire de la science une fête… tout un programme !

Faire de la science une fête… tout un programme !

Une conception de l'Univers parfois aléatoire... présentée ici à Thierry Claverie et au proviseur et on adjoint
Une conception de l’Univers parfois aléatoire… présentée ici à Thierry Claverie et au proviseur et on adjoint

Des planètes au microscope et des maquettes environnementales, la fête de la Science est servie par des élèves motivés au collège de Tsingoni.

« Aider les citoyens à comprendre les débats scientifiques, à mesurer les enjeux de la recherche et à promouvoir ces filières qui recrutent beaucoup en métropole » sont les axes développés par Thierry Claverie qui parlait au nom du vice-recteur lors de la fête de la Science 2013, 10e du nom à Mayotte et 22e en métropole. Le brouhaha qui l’accompagnait dans la cour n’a pas permis à beaucoup d’élèves d’y prêter attention « mais je m’adressais aussi aux enseignants », plaidait-il.

Les objectifs énoncés étaient inégalement atteints, mais chacun en retirera quelque chose. Le succès de cette édition qui prenait place au collège de Tsingoni tient dans la participation active de nombreuses écoles, collèges et lycées mais aussi visiteurs et exposants.

Plusieurs élèves de terminale professionnelle représentaient chacun une planète avec un éloignement dans la cour du collège proportionnel, de l’infiniment petit à l’infiniment plus grand de l’univers. Une représentation astucieuse du thème de l’année.

Des bijoux d’atomes

Des primaires s'essaient à l'éolien
Des primaires s’essaient à l’éolien

L’infiniment petit, c’est la classe de 4e de M. Nour du collège de Passamaïnty qui le représentait au travers d’un parcours de découverte de l’atome, balisé par des élèves en groupe de deux ou trois : « J’ai obtenu de l’eau saturée en sucre que j’ai colorée en jaune pour sa perception au microscope », indiquait une élève avant de nous laisser partir vers le stand d’évaporation puis de vision au microscope.

Aucune note écrite, la passion dans le regard des jeunes élèves pour ce petit bout de cristal de sel de forme polygone, comme un diamant, dans le sulfate de cuivre, mais parfaitement carré lorsqu’il est mélangé à l’eau… L’infiniment petit des atomes de sodium et de chlore n’avait plus de secret pour eux. Et la représentation nanoscopique, grossissant l’atome, en était le feu d’artifice.

Les Naturalistes avaient apporté leur maquette du bassin versant pour sensibiliser aux brûlis et padzas, nocifs à l’infiltration de l’eau; l’Agence Régionale de Santé, sa maquette des gîtes larvaires; et Gepomay partait avec les élèves à la découverte des oiseaux avec photos et chants à la demande. L’espace vert du collège se prêtait parfaitement à l’exercice.

Choeur collègeLes élèves de la classe de 3e SEGPA (Préprofessionnelle) de section horticulture de Tsingoni guidaient les visiteurs alors que ceux de la filière cuisine avaient préparé quiches et panna cotta pour leurs invités de marque du jour.

La journée avait commencé par un chant résumant à lui seul les ambiguïtés historiques servies par la science, des élèves ayant entonné sous la houlette de leur professeur : « Pour fabriquer une bombe A » ! Pas d’inquiétude, dans la chanson, son concepteur est remercié pour le service rendu à la France et est nommé chef du gouvernement…

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139509
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139509
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139509
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139509
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139509
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139509
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...