26.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilEconomieElus-Etat… un désamour définitif ?

Elus-Etat… un désamour définitif ?

Jeremy Blasquez, dynamique directeur du CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) est sur le départ. Il compte encore boucler son calendrier mais donne son opinion sur la feuille de route européenne qui attend les élus.

BlasquezEt très rapidement puisque Mayotte accède au statut de Région européenne ultrapériphérique le 1er janvier 2014. « Trois points sont indispensables pour un directeur des services ou un élu : avoir la culture de la stratégie financière, savoir conduire un projet en évaluant sa mise en œuvre et veiller les appels à projets ». Seul ce cadre idéal sera dans la démarche de recherche financière sur les projets européens.

Existe-t-il ? « Oui ! Nous avons même rédigé une liste des meilleurs éléments mais il faut qu’elle soit acceptée par l’ensemble des élus et qu’ils aient les mains libres ». Car beaucoup aimerait en être « mais tous n’ont pas les compétences requises ».

Le potentiel pour monter des projets européens existe donc à Mayotte mais « la recherche des intérêts personnels nuit à leur développement ».

La structure réunionnaise AGIL de gestion des fonds européens pourrait être montée à Mayotte « mais nous n’arrivons pas à mettre services de l’Etat et élus autour d’une table ».

D’un côté, « des personnalités trop centrées sur leurs intérêt propres », de l’autre, un turn over trop important des représentants de l’Etat, « les délais pour comprendre le territoire sont trop courts ». Selon  Jeremy Blasquez, « les territoriaux doivent aussi aller au devant des services de l’Etat. Il nous faudrait des facilitateurs pour nouer le contact ! »

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...